mis à jour le

Mali : le MNLA accuse le gouvernement de violer les accords de Ouagadougou

Suite aux affrontements qui se sont déroulés mercredi entre les rebelles du Mouvement national de l'Azawad (MNLA) et des soldats maliens, dans la zone de Foïta, dans le nord-ouest du pays, le MNLA a accusé le gouvernement de violer les accords de Ouagadougou. La rébellion menace également "d'anéantir" l'armée malienne. De son côté, Bamako tente de tempérer la situation. La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), elle, estime que la rébellion va beaucoup trop loin dans ses propos, menaçant les accords de Ouagadougou censés régler la crise entre les deux parties.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Mali

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

AFP

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

AFP

Le Mali presse l'ONU de soutenir la force anti-jihadistes du Sahel

Le Mali presse l'ONU de soutenir la force anti-jihadistes du Sahel

MNLA

AFP

Mali: un groupe pro-Bamako prend des positions rebelles du MNLA

Mali: un groupe pro-Bamako prend des positions rebelles du MNLA

Fiasco

Y a-t-il un plan B au Mali?

Y a-t-il un plan B au Mali?

remake?

Le Mali et le spectre de l'enfer de 2012

Le Mali et le spectre de l'enfer de 2012

gouvernement

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

AFP

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit