mis à jour le

Les catholiques rejettent, les musulmans bénissent et les pretestants...

Après avoir reçu le rapport d'étape circonstancié sur l'opérationnalisation du Sénat, le président du Faso, Blaise Compaoré, on se rappelle, avait dans un communiqué en date du 6 septembre 2013 appelé à l'élargissement des concertations à toutes les composantes sociales et politiques pour bien asseoir la pertinence de la Chambre haute. C'est sans doute dans cette perspective qu'il a reçu en audience ce week-end les différentes confessions religieuses. Ce chassé-croisé confessionnel a débuté le 13 septembre avec les catholiques dont les évêques ont clamé «la cohérence» de leur position contenue dans leur lettre pastorale. Une question de «logique» en somme.

Le 14 septembre, sur le perron de la résidence présidentielle, le premier responsable de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME), le pasteur Samuel Yaméogo, a renvoyé la presse à la "position de l'Eglise protestante dans le rapport circonstancié". Promettant dans la foulée d'y revenir "le moment venu".

Ce même jour dans l'après-midi, pour sa part, El hadj Souleymane Compaoré, le secrétaire général de la Fédération des associations islamiques du Burkina Faso, a été on ne peut plus clair : «Nous sommes toujours d'accord pour aller au Sénat parce que les musulmans trouvent leur intérêt dans le Sénat».

Dans la suite de ces échanges, le président du Faso reçoit ce matin la délégation des chefs coutumiers de notre pays.

Comme vous le savez, les journalistes n'assistent pas aux audiences ; ils ne peuvent que recueillir les propos de ceux qui ont été reçus par le chef de l'Etat. Voici donc ce que les uns et les autres nous ont confiés après leur tête-à-tête avec Blaise Compaoré.

catholiques

AFP

RDC: marche des catholiques contre Kabila, "objectif zéro mort" pour la police

RDC: marche des catholiques contre Kabila, "objectif zéro mort" pour la police

AFP

RDC: nouvelle marche anti-Kabila des catholiques le 25 février

RDC: nouvelle marche anti-Kabila des catholiques le 25 février

AFP

RDC: des catholiques appellent

RDC: des catholiques appellent

musulmans

AFP

Nigeria: des jeunes en colère tuent 11 musulmans après l'attaque d'une église

Nigeria: des jeunes en colère tuent 11 musulmans après l'attaque d'une église

AFP

Décès de l'ancien leader des Frères musulmans Mehdi Akef

Décès de l'ancien leader des Frères musulmans Mehdi Akef

AFP

Ouganda: la justice accusée de faire des musulmans des "boucs émissaires"

Ouganda: la justice accusée de faire des musulmans des "boucs émissaires"