mis à jour le

Retour des enfants

A travers une campagne d'une ampleur exceptionnelle, l'UNICEF va tenter de réduire de multiples anomalies

« La paix est de retour et l'école aussi », tel est le slogan de la campagne « Retour à l'école » de l'Unicef lancée vendredi dernier dans notre pays. La grande mobilisation de l'Unicef en faveur de l'éducation dans notre pays est une réponse aux conséquences de la grave crise qu'a connue notre pays et qui a accru la pression sur un système éducatif déjà fragile.

En effet, le faible accès aux écoles pour les enfants touchés par le conflit, l'insécurité alimentaire, les inondations saisonnières et le manque de capacité à caser les enfants déplacés dans des écoles d'accueil dans le Sud ont eu des répercussions sur l'enseignement. Ces différentes situations sont venues fragiliser davantage une situation est venue s'ajouter à une condition déjà précaire.

 Dans notre pays, ils étaient au nombre de 1 200 000, les enfants qui n'étaient déjà pas scolarisés avant le conflit. D'autre part, pendant la crise au Nord, il était difficile pour les enfants de se rendre à l'école et seulement 14%  des 200 000 enfants y étaient scolarisés grâce aux efforts de leurs communautés. Compte tenu de cette situation, l'Unicef a lancé un appel de fonds de 9,1 millions de dollars pour répondre aux besoins d'éducation urgente découlant des multiples crises qui ont affecté notre pays.

 

ENTRE 80 ET 100 ELEVES - Il faut noter que si les écoles avaient progressivement rouvert leurs portes, permettant à plus de 115 000 enfants d'y retourner durant l'année scolaire 2011-2012, 85 300 manquaient à l'appel et risquaient de perdre l'année académique 2012-2013.  En outre, malgré le retour des enfants à l'école, seulement 56% des enseignants avaient repris leurs fonctions dans le Nord. Par ailleurs, on observe un manque persistant d'enseignants professionnels qualifiés et bien encadrés.

A cela s'ajoute une pénurie criarde de matériels scolaires qui touche plus de la moitié des écoles ainsi que les effectifs pléthoriques dans les classes. Selon une évaluation de « Cluster éducation », on estime que chacune des classes dans le Nord compte entre 80 et 100 élèves. La campagne « Retour à l'école » va tenter de réduire ces anomalies. A travers elle et grâce à la mise en ½uvre d'une dotation minimale multisectorielle, l'Unicef et ses partenaires veulent aider notre gouvernement à faciliter et promouvoir l'accès équitable à une éducation de qualité pour les filles et les garçons et en particulier ceux qui sont touchés par le conflit. Cette dotation, selon la représentante de l'Unicef dans notre pays, Françoise Ackermans, comprend le matériel didactique, des kits scolaires WASH, un soutien à la réhabilitation psychosociale des enfants via la distribution des kits récréatifs. Il faut y ajouter la formation des enseignants ainsi que des actions en faveur des enfants en bas âge. Ces actions prévoient la dotation des centres de développement de la petite enfance en kits spéciaux.

 Pour palier au besoin urgent de fournitures scolaires essentielles afin de garantir le retour en classes de 500 000  enfants de 3 à 18 ans touchés par la crise au Nord, l'Unicef et ses partenaires distribueront des supports éducatifs, d'apprentissage et récréatifs. Des espaces temporaires d'apprentissage seront également mis en place jusqu’à ce que les écoles soient réhabilitées ou que de nouvelles structures permanentes soient établies.

 

« UN ENVIRONNEMENT CONVIVIAL, SAIN ET PROTECTEUR » - Le programme prévoit aussi la formation de 9 000 enseignants. Ceux-ci recevront des kits contenant des fournitures de classe essentielles. Par ailleurs, 7500 pupitres d'écoles de deux places chacun seront mis à la disposition de 15 000 écoliers. Françoise Ackermans soulignera qu'une partie de ces fournitures sera fabriquée localement (pupitres, bancs) contribuant ainsi à la relance de l'économie locale sévèrement affectée par la crise.

Pour l'atteinte des objectifs de la campagne, la représentation onusienne chargée de l'enfance dans notre pays veillera, entre autres, à ce que 9000 enseignants reçoivent une formation en soutien psychosocial, à la consolidation de la paix afin de « créer un environnement convivial, sain et protecteur propice à une bonne éducation ».  

Pour la rentrée 2013-2014, 1150 écoles seront équipées de kits récréatifs contenant des équipements sportifs et d'autres jeux visant à soutenir la réhabilitation psychosociale des enfants tout en augmentant leurs possibilités de loisirs. De plus, 460 000 enfants de 3 à 18 ans recevront des kits scolaires contenant des fournitures essentielles (crayons, stylos, livres d'exercices). En plus de 1,8 million de manuels scolaires déjà prévus, 388 000 supplémentaires seront distribués aux enfants dans les régions du Nord. Pour la visibilité de la campagne il est prévu un suivi et une évaluation périodiques qui permettront d'identifier la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage.

Le ministre de l'Education Nationale, Mme Togola Jacqueline Nana, qui participait à la cérémonie, a remercié l'Unicef et ses partenaires pour cette belle initiative qui permettra certainement aux enfants du Nord de reprendre dans de bonnes conditions le chemin des classes.

La problématique de l'éducation, a-t-elle indiqué, est une priorité pour le gouvernement. Qui mettra tout en ½uvre pour permettre aux nombreux enfants qui ont été déscolarisés à cause de la crise de reprendre le chemin de l'école. Elle a assuré de la disponibilité de son département à soutenir les actions visant à la promotion de l'éducation de qualité.

M. A. Traoré   

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

retour

AFP

Tunisie: Amnesty s'inquiète du retour de "méthodes brutales"

Tunisie: Amnesty s'inquiète du retour de "méthodes brutales"

AFP

Côte d'Ivoire: pourparlers avec les mutins, retour au calme

Côte d'Ivoire: pourparlers avec les mutins, retour au calme

AFP

CAN: Yaoundé en liesse pour le retour des Lions indomptables

CAN: Yaoundé en liesse pour le retour des Lions indomptables

enfants

AFP

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie

AFP

Côte d'Ivoire: un refuge pour les enfants "maudits"

Côte d'Ivoire: un refuge pour les enfants "maudits"

AFP

Ouganda: enlevés et brutalisés, le calvaire des enfants soldats

Ouganda: enlevés et brutalisés, le calvaire des enfants soldats

Mali

AFP

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

AFP

CAN: le Mali éliminé sans gloire dans la pataugeoire d'Oyem

CAN: le Mali éliminé sans gloire dans la pataugeoire d'Oyem

Football

Le Mali espère un miracle à la CAN 2017

Le Mali espère un miracle à la CAN 2017