mis à jour le

Réfugiés et déplacés : LE HCR PREPARE LE TERRAIN DU RETOUR

La crise socio-politique et sécuritaire a contraint nombre de nos compatriotes à fuir vers des zones moins hostiles à l'intérieur ou en dehors du pays. Depuis avril dernier, des retours spontanés de réfugiés et de personnes déplacées sont enregistrés dans les régions nord du Mali. En vue d'organiser le mouvement de retour au bercail ainsi amorcé, une réunion vient de tenir à l'hôtel Salam Azalai sous l'égide du Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (HCR). La session, présidée par le chef de cabinet du ministre de l'Administration du Territoire, Chienkoro Doumbya, s'est déroulée en présence du coordonnateur de la situation Mali et représentant régional du HCR, Valentin Tapsoba, de la représentante du HCR au Mali, Marie Antoinette Okimba Bousquet, des représentant des opérations du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie et du Niger.

 Après l'élection du président de la République et le rétablissement de l'administration sur l'ensemble du territoire, le retour au nord va s'accélérer. Des déplacés et des réfugiés sont revenus d'eux-mêmes après avoir été rassurés sur les conditions de sécurité dans leurs région et cercle d'origine. Mme Bousquet a confirmé à ce propos que le HCR ne cesse de recevoir des personnes déplacées ou des leaders de leurs communautés, des demandes de facilitation de leur retour. Idem dans les pays d'asile. C'est pourquoi, les réflexions sont très avancées au niveau de l'équipe humanitaire pays, sur l'appui à apporter aux personnes qui, librement, expriment la volonté de retourner chez elles.

Les présidentielles ayant été bien organisées, le Mali entre dans une nouvelle phase socio-politique, a souligné Valentin Tapsoba. Le HCR confirme ainsi qu'il aidera le gouvernement à faciliter le retour des réfugiés et des déplacés lorsque les conditions de retour seront favorables. Valentin Tapsoba a préconisé à ce propos, une synergie avec le gouvernement, les agences des Nations Unies, les partenaires, les donateurs et autres bienfaiteurs. Les services de protection du HCR ont, pour leur part, présenté au cours des travaux une stratégie propre à aider au retour des réfugiés et des déplacés internes. Le représentant du ministre de l'Administration Territoriale a évoqué « un événement historique » et rendu hommage au HCR et aux amis du Mali pour avoir contribué au financement des programmes de sensibilisation et de mobilisation afin de convaincre les populations réfugiées qu'elles pouvaient rentrer à la maison le plus tôt possible.

C. A. DIA

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

réfugiés

AFP

Des réfugiés burundais rendent hommage aux victimes de décembre 2015

Des réfugiés burundais rendent hommage aux victimes de décembre 2015

AFP

Au Rwanda, le rêve universitaire de réfugiés congolais de Kiziba

Au Rwanda, le rêve universitaire de réfugiés congolais de Kiziba

AFP

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab repoussée

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab repoussée

deplaces

AFP

Camp de déplacés au Nigeria: l'armée a largué deux bombes, selon MSF

Camp de déplacés au Nigeria: l'armée a largué deux bombes, selon MSF

AFP

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée

AFP

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés dans une frappe

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés dans une frappe

HCR

AFP

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

AFP

Le HCR redoute jusqu'

Le HCR redoute jusqu'

Violences

Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise

Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise