mis à jour le

Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants

Du 13 au 15 septembre 2013 se sont déroulées à la paroisse Saint Augustin de Bissighin les 72 heures d'activités des élèves et étudiants de la paroisse. Le coup d'envoi des manifestations a eu lieu dans la soirée du vendredi 13 septembre 2013 par une soirée culturelle qui a enregistré la présence des fidèles catholiques de la paroisse. L'aumônier, Père Achille Lingani a également animé une conférence sur le thème : « Jeunesse et chasteté ». Elles ont été parrainées par Dr Cyriaque Paré, promoteur du portail Lefaso.net.

Pour une activité récréative, il n'y avait pas mieux que de commencer par une soirée culturelle. En effet, réunis au sein de l'association des élèves et étudiants de la Paroisse Saint Augustin de Bissinghin, les jeunes scolarisés ont tenu en haleine, pendant plus de 3 heures les parents et autres fidèles qui avaient pris d'assaut la cour de la paroisse à l'occasion du lancement de leurs 72 heures. Parrainées par docteur Cyriaque Paré, ces journées, selon l'aumônier, visent à faire des jeunes, les apôtres de l'évangile dans leur milieu de vie. « Nous voulons répondre à la mission que le Pape François a donnée à notre église. Il s'agit de sortir de nos églises et d'évangéliser le Chrétien là où il se trouve. Ces 72 heures sont une occasion pour nous de mettre beaucoup d'instruments entre les mains des élèves et étudiants afin qu'ils soient des apôtres dans leur milieu de scolaire », a indiqué le Père Achille Lingani.

En plus de faire d'eux des envoyés de l'Eglise, ces journées sont, de l'avis des bénéficiaires, une occasion de se donner utilement pour leur foi. « Les 72 heures visent à occuper utilement les élèves et étudiants de la paroisse qui n'ont pas voyagé pendant les vacances », souigne, pour sa part, Mariette Evelyne Koama, présidente des élèves et étudiants de Bissighin.

Pilotée par la congrégation des Fils de Marie, la paroisse compte des religieux venus de divers horizons. Parmi eux, figure le Père Consolator Akapo-Numado, d'origine togolaise. Arrivé à Bissighin comme économe depuis 2 ans, il accompagne de par ses conseils, les élèves et étudiants. Il apprécie positivement l'initiative des 72 heures : « Le fait d'avoir regroupé les élèves et étudiants de notre paroisse au sein d'une association est déjà une bonne chose. Elle est à la fois un cadre de croissance humaine, spirituelle et morale. Depuis un certain temps, je les accompagne par des conseils. Parce qu'il nous faut des jeunes, eux qui sont l'avenir de demain, bien formés spirituellement. Car ils sont l'avenir de cette paroisse », a-t-il ajouté.

Défilé en robes de mariées, théâtre, ballet et interprétations musicales ont été au menu de la soirée.

« Jeunesse et chasteté »

Au cours de ces journées, les organisateurs ont voulu joindre du studieux au récréatif. Ainsi, ils ont initié une conférence publique sur le thème : « Jeunesse et Chasteté ». Animée, par le Père Achille Lingani, elle a permis à la poignée de jeunes de comprendre le fondement religieux de la chasteté ainsi que de son importance dans la vie des hommes. « Souvent confondue à la continence qui est de s'abstenir de tout désir charnel provoqué, la chasteté touche à la dignité même de l'être humain », a souligné le conférencier.

Difficilement définissable, la chasteté se comprend plus aisément par son contraire qu'est l'inceste qui est le fait d'avoir des relations sexuelles avec un proche parent. « La chasteté se retrouve en ce moment dans nos manières d'être de tous les jours. Surtout dans notre relation à autrui. Les tenues extravagantes, les tatouages, les piercings, etc. ne sont pas des comportements chastes », a martelé le père Lingani. Un sujet très vaste, le thème sur la chasteté a été mieux cerné par les jeunes à travers des questions.

Créé il y a 5 ans, l'association regroupe des élèves et étudiants de près de 35 établissements de la ville de Ouagadougou. Restée léthargique durant toutes ces années, hormis le journal « La Flamme de Saint Augustin » qui était édité, l'association s'est signalée de fort belle manière, le 23 février 2013, par une conférence publique à Yagma sur le thème : « Civisme et citoyenneté ». Elle a également organisé une messe en prélude des examens et concours et des cours de vacances pour des élèves du premier cycle.

Les 72 heures sont, selon la présidente, la dernière activité avant la reprise des classes. D'autres restent encore inscrites au programme qui va, du reste, se dérouler progressivement et va aider à renforcer la foi des élèves et étudiants de la paroisse Saint Augustin de Bissighin.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

étudiants

AFP

Ouganda: des étudiants manifestent contre la suppression de la limite d'âge du président

Ouganda: des étudiants manifestent contre la suppression de la limite d'âge du président

AFP

Togo: douze mois de prison avec sursis pour deux étudiants

Togo: douze mois de prison avec sursis pour deux étudiants

AFP

Togo: libération de sept manifestants étudiants

Togo: libération de sept manifestants étudiants