mis à jour le

Les Algériens ni heureux ni malheureux

L'ONU a publié son nouveau rapport annuel sur le bonheur (World Happiness Report), le deuxième du genre. Recensant 156 pays, ce rapport fait état de l'augmentation du niveau de bonheur dans les pays émergents et sa régression dans les pays industrialisés, toujours sous l'effet de la crise financière mondiale. L'Algérie, qui connaît des tensions sociales, figure à la 73e place. Autrement dit, elle n'est pas dans la partie des pays les plus malheureux au monde. Mais elle n'est pas non plus parmi les plus heureux. Elle est néanmoins mieux classée que les autres pays nord-africains dont certains vivent une instabilité interne due au fameux Printemps arabe. Aussi étonnant que cela puisse paraître, c'est la Libye qui vient juste après l'Algérie en occupant la 78e place, suivie du Maroc (99e), de la Tunisie (104e), de la Mauritanie (112e) et de l'Egypte (130e). Il est clair que l'Algérie est plus stable, à tout point de vue, que ses voisins de cette partie nord du continent noir. Le Maroc, qui n'est pas touché par le Printemps arabe, connaît de graves problèmes économiques : une dette extérieure abyssale et un chômage à deux chiffres. Le rapport de l'ONU a été élaboré sur la base d'une étude qui englobe à la fois des données fournies par les Etats eux-mêmes. Ces données, une fois recoupées, sont appuyées par des travaux effectués par des organisations spécialisées à l'instar de l'OCDE, qui travaille régulièrement sur les six facteurs du bien-être dans le monde retenus par l'ONU, à savoir le PIB par habitant, l'espérance de vie, l'absence de corruption, la liberté d'effectuer des choix de vie, la générosité et la qualité de vie. En plus clair, avoir quelqu'un sur qui compter, la possibilité de faire ses choix de vie librement ou encore la générosité semblent être des critères tout aussi importants pour être heureux que les revenus ou la santé. Comme le montre l'étude, les pays Scandinaves sont ceux qui s'en sortent le mieux. Ainsi donc, le Danemark en tête est suivi de la Norvège, la Suisse, les Pays-Bas et en cinquième position la Suède. Le Canada reste également dans le top 10 des pays les plus heureux au monde où il fait vraiment bon vivre. Le pays le plus «heureux» d'Afrique, selon le rapport onusien, est bien l'Angola, qui connaît un boom économique et une stabilité politique enviable. L'Afrique du Sud, en revanche, figure à la 96e place malgré sa puissance économique. L'insécurité et les inégalités sociales restent la tache noire de ce pays. Les pays les plus industrialisés ne sont pas les plus heureux. Ainsi, la première économie mondiale, les Etats-Unis en l'occurrence, figure à la 17e place, la Grande-Bretagne à la 22e, la France à la 25e, l'Allemagne à la 26e, le Japon à la 41e et la Chine à la 93e place. Le Venezuela, pays du défunt Hugo Chavez, occupe la 20e, mieux classé que le richissime Etat du Qatar à la 27e et l'Arabie Saoudite qui est, malgré ses pétrodollars, à la 82e place. Comme quoi l'argent ne fait pas forcément le bonheur... Concrètement, ce rapport vise à pousser les Etats à prendre en compte ce type de données pour mener à bien des politiques nationales en vue d'un développement plus durable. Des données qui sont cependant contestées par certains spécialistes qui appellent l'ONU à affiner ses critères de classement.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Algériens

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Mode de vie

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile