mis à jour le

Rencontre PF/Communautés religieuses sur le Sénat : Protestants et musulmans dit oui

Comme prévu dans le timing initialement annoncé, le Président du Faso a poursuivi ce 14 septembre 2013 en sa résidence de Kossyam, ses consultations avec les communautés religieuses. Ainsi, à la suite de l'Eglise catholique, c'était au tour des Eglises et missions évangéliques et à la communauté musulmane d'être reçues.

Ouaga 2000, résidence du Chef de l'Etat, ce samedi 14 septembre 2013. Après prés de 45 minutes d'audience avec le Président du Faso, le représentant des Eglises et missions évangéliques du Burkina, le pasteur Samuel Yaméogo s'avance face à la presse.

Sur l'objet de la rencontre, il ressort que les visiteurs du jour sont venus traduire leurs reconnaissances au Président, pour avoir eu l'inspiration d'engager ces échanges avec eux, au nom de la préservation de la paix sociale.

Mais qu'en est-il du Sénat et les protestants ; sont-ils désormais en phase avec le nouveau format proposé ? Pas de réponse directe, mais des allusions, qui, pourtant, ne laissent guède de doute. Surtout lorsque le Pasteur laisse entendre que lui et les siens sont pour un Sénat qui va dans le sens du renforcement des institutions républicaines et qui donne la voix à toutes les couches de la population.

Pour le reste, il renvoie les journalistes à relire leur contribution contenue, dit-il, dans les conclusions des travaux du CCRP. Arguant finalement qu'ils auraient reçu pour instruction de la part du Président de ne rien en dire de plus. Quant à ceux qui auraient crié victoire trop tôt, il affirme simplement qu' « il ne faut pas vendre la peau du loup avant de l'avoir tué.... » ? Sur ce, lui et sa délégation prennent congé.

Dans la soirée, c'est la communauté musulmane qui livrait à son tour, aux environs de 18 heures, son point de vue sur la même question, après une cinquantaine de minutes d'audience. C'est Souleymane Compaoré, Secrétaire général de la Fédération des associations islamiques du Burkina, qui a donné la teneur des échanges.

Face à la presse, l'ex-journaliste y est allé d'un ton direct, s'autorisant par moment à dicter les questions à lui poser. Il affirme notamment que les musulmans représentent 60% de la population au Burkina. Une manière de dire que leur point de vue ne peut donc être passé par pertes et profits.

Sur la question du Sénat, il affirme que depuis 2011 la communauté musulmane a toujours été ''pour''... Par conséquent, elle est prête à siéger dans la nouvelle institution.

Quid des 500 ou 400 millions de FCFA reçus du pouvoir pour l'organisation du Hadj 2013 et qui pourraient sans doute être considérés comme la contrepartie offerte en échange de son soutien ? La réponse du SG est cela a été fait de manière officielle et décidé dit-il, en Conseil des ministres.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

rencontre

AFP

Au Caire, rencontre entre dignitaires musulmans et chrétiens

Au Caire, rencontre entre dignitaires musulmans et chrétiens

AFP

Libye: rencontre entre le chef du gouvernement d'union et son rival

Libye: rencontre entre le chef du gouvernement d'union et son rival

AFP

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

religieuses

AFP

Soudan du Sud: les autorités religieuses appuient l'ONU sur la force de protection

Soudan du Sud: les autorités religieuses appuient l'ONU sur la force de protection

AFP

Burundi: deux religieuses italiennes âgées assassinées

Burundi: deux religieuses italiennes âgées assassinées

Isidore AKOUETE

CM 2014-Burkina Faso-Algérie : Le ministre des Sports invite les autorités religieuses

CM 2014-Burkina Faso-Algérie : Le ministre des Sports invite les autorités religieuses

sénat

AFP

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

AFP

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine