mis à jour le

Lu, vu, entendu, Lady Gaga :


Tous les fans, et les autres, sont sur le pied de guerre : le nouvel album de la Gaga, ArtPop, est prévu pour le 11 novembre. En pleine promo, la star revient sur ses looks toujours très fous, surprenants et décadents.
La star fait toujours les choses en grand et il en va de même pour ses looks. Celle qui a souffert dans sa jeunesse de moqueries, s'est longtemps cachée derrière des looks pour ne pas dire des déguisements tantôt trash, tantôt plus classiques, mais toujours surprenants.
La star confie dans l'interview : «Pour ArtPop, je me suis mise face à une glace, j'ai enlevé mes fringues, puis le maquillage, puis les perruques, je me suis habillée d'une combinaison noire et je me suis dit : "Maintenant tu vas devoir prouver que tu es brillante, mais sans tout ça". Un symbole pour la diva, mais on ne peut s'empêcher de penser au temps qu'elle doit consacrer chaque soir pour retirer make-up, coiffure et vêtements...
Elle revient longuement sur ces changements de looks constants qui font «partie de ma personnalité». Une personnalité que l'on devine sans aucun souci caméléon, changeante, limite schizophrène : «Je veux (...) me mettre dans la peau de tout un tas d'identités nouvelles et tuer celles que j'ai déjà incarnées.» Mais qu'on ne voit pas dans tous ces changements et ces looks extravagants une façon de se cacher. Il s'agit juste d'une façon pour la star «d'être plus forte». Car, qu'on en s'y trompe pas, Stefani Germanotta a les pieds sur Terre et sait qui elle est : «Je n'ai pas de problème avec ma personnalité. Je sais qui je suis : je suis la fille de mon père !»