mis à jour le

Le saviez-vous ? Si fumer tue, Facebook tue

Soigner ses relations sur Facebook... et sa santé avec. Une récente étude publiée dans l'American Journal of Adolescent Health démontre que certaines fréquentations sur les réseaux sociaux peuvent encourager les adolescents à adopter des comportements nocifs pour la santé. Ainsi, quand les jeunes voient sur Facebook des photographies de leurs amis en train de fumer ou boire de l'alcool, auront-ils plus tendance, par la suite, à reproduire ces mêmes comportements.
«Notre étude montre que les adolescents peuvent être influencés par les photos publiées par leurs "amis" sur les réseaux sociaux», explique Thomas Valente de l'école de médecine de Keck de l'université de Caroline du Sud et auteur des travaux menés. Lui et son équipe ont étudié le comportement de 1.563 étudiants de l'établissement El Monte Union High School District, dans le comté de Los Angeles en Californie, entre octobre 2010 et avril 2011.
La taille du réseau d'amis sur Facebook n'a pas de corrélation avec les comportements risqués pour la santé. En revanche, l'exposition à des photographies «d'amis» largement alcoolisés ou en train de faire la fête serait en corrélation avec la consommation d'alcool ou de tabac d'un adolescent. Il suffit d'avoir peu d'amis mais aux comportements peu recommandables pour être plus facilement séduit par la cigarette et la boisson.
Autant dire que Facebook tue, s'il est vrai que fumer tue.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Facebook

Répression

Poster sur Facebook devient un crime sous l'état d'urgence en Ethiopie

Poster sur Facebook devient un crime sous l'état d'urgence en Ethiopie

Internet

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

Wildlife

Prudence, les braconniers utilisent les données GPS de vos photos en safari

Prudence, les braconniers utilisent les données GPS de vos photos en safari