mis à jour le

Nouvelle mise en demeure servie

La nouvelle mise en demeure servie à Karim Wade, par le procureur Spécial Aliou Ndao, pour le même délit d'enrichissement illicite, est «aussi illégale qu'ahurissante». C'est du moins l'avis des avocats de Karim Wade. En effet, Mes Amadou Sall et Ciré Clédor Ly soupçonnent des «man½uvres criminelles» pour maintenir le fils de l'ex-président Abdoulaye Wade en prison.

Les avocats de Karim Wade ont descendu en flammes le procureur spécial Alioune Ndao, pour avoir servi une double mise en demeure à leur client, pour le même délit d'enrichissement illicite portant sur 99 milliards f Cfa, fruit de mouvements bancaires de sociétés supposées lui appartenir.

Solde des comptes chiffré à 8 milliards

«Aucun sou n'a atterri dans les comptes supposés appartenir à Karim Wade», défend Me Amadou Sall. Avant d'enfoncer le clou : «le solde des différents comptes bancaires concernés est chiffré à 08 milliards au lieu de 99 milliards f Cfa». Se voulant plus explicite, Me Amadou Sall précise que son client ne bénéficie que d'un compte de placement connu du procureur spécial et des autorités étatiques, depuis le début des enquêtes préliminaires. Ledit compte, poursuit-il, alimenté par un don provenant du Palais royal d'un Etat du Golfe, n'a d'ailleurs enregistré aucun mouvement depuis son ouverture, le 09 juillet 2003. Par conséquent, fulmine-t-il, il n'y a pas d'argent public détourné, encore moins, de sommes colossales et placées à l'étranger. Après six mois de prison, sans aucune preuve de culpabilité contre Karim Wade, pour reprendre les propos de ses avocats, ces derniers estiment que la logique juridique voudrait qu'on juge leur client et le mettre en liberté provisoire.

Détention au-delà de la durée légale

«L'instruction devant être close d'office car, il n'y a pas de nouveautés dans ce dossier», peste, pour sa part, Clédor Ly, selon qui, son client a été extrait illégalement de sa cellule de prison par le procureur spécial pour, ensemble, consulter avec lui des dossiers. «Un acte illégal», renchérit-il. De facto, estime Me Sall, le parquet spécial, en l'occurrence, le procureur spécial, Aliou Ndao, serait en train de man½uvrer pour prolonger le maintien en détention de Karim Wade au-delà de la durée légale de 6 mois impartis à la Commission d'instruction de la Cour de répression de l'enrichissement illicite, au vu de la nouvelle mise en demeure dont les éléments lui ont été communiqués. «Celle-ci est tout à fait contraire aux dispositions actuelles de la loi qui limitent les prérogatives du procureur spécial à l'enquête préliminaire dont il est le maitre». Toutefois, ses avocats exigent toujours l'exécution des arrêts de la Cour de la Cedeao et l'application des dispositions de l'article 101 de la Constitution qui consacre la compétence de la Haute cour de justice.

Mouhamadou Ba











Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

nouvelle

AFP

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

AFP

ONU: 2016, nouvelle année record pour les déracinés dans le monde

ONU: 2016, nouvelle année record pour les déracinés dans le monde

AFP

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

client

AFP

"J'ai verrouillé ma porte et j'ai attendu", raconte un client de l'hôtel

"J'ai verrouillé ma porte et j'ai attendu", raconte un client de l'hôtel

Adam Sfali - Lemag

Institut : Maroc, 4ème client arabe d’Israël

Institut : Maroc, 4ème client arabe d’Israël

Adam Sfali - Lemag

Institut : Maroc, 4ème client arabe d’Israël

Institut : Maroc, 4ème client arabe d’Israël

avocats

AFP

Zambie: le chef de l'opposition empêché de voir ses avocats

Zambie: le chef de l'opposition empêché de voir ses avocats

AFP

Procès de Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire: ses avocats n'assisteront pas

Procès de Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire: ses avocats n'assisteront pas

AFP

Tunisie: des avocats manifestent contre le projet de budget 2017

Tunisie: des avocats manifestent contre le projet de budget 2017