mis à jour le

Tripartite : pas de 87 bis, pas de retraite ni d’augmentation de salaires

L'amendement de l'article 87 bis, relatif aux relations de travail, ne sera pas soumis à débat lors de la prochaine tripartite, prévue la dernière semaine de ce mois, a expliqué Réda Hamiani, président du Forum des chefs d'entreprises (FCE). Contrairement à ce qui a été annoncé la semaine passée par Tayeb Louh, l'ex-ministre du Travail, ce dossier tant attendu par les travailleurs ne figure pas à l'ordre du jour. Cette 15e rencontre sera purement économique et le volet social ne sera pas abordé. Le dossier des retraites ne sera pas non plus sur la table, et encore moins celui des augmentations de salaires. Cette fois-ci, il s'agit d'une rencontre qui s'articulera essentiellement sur la relance économique à travers l'industrie nationale. Le volet social est complètement évacué, selon Hamiani. «Beaucoup d'aspects sont décalés pour une prochaine rencontre», toujours selon le président du FCE. Selon d'autres sources, une autre tripartite sociale serait programmée avant la fin de l'année. L'urgence pour le moment est de réfléchir, selon le patronat, sur les méthodes et les mécanismes de relancer la machine économique. La production nationale, son encouragement et sa protection figurent parmi les priorités. Le patronat dit ne pas avoir l'ordre du jour dans ses détails, mais leurs récentes discussions avec le gouvernement confirment les dossiers phares à traiter. Pour la première fois, de nouvelles associations à caractère économique sont conviées à cette rencontre, mais elles n'auront pas le droit de négocier, elles seront admises seulement comme observateurs. D'ailleurs, les syndicats autonomes, qui réclamaient chaque année leur participation, pourraient être invités, selon les promesses du Premier ministre. Mais jusqu'à présent aucun d'eux n'a été destinataire d'une invitation. Le syndicat des médecins de santé publique (SNPSP) rendra publique sa décision aujourd'hui, alors que le Snapap dit ne pas être intéressé par une rencontre où il va jouer les figurants d'autant plus qu'aucun acquis n'a été arraché par les travailleurs lors des différentes tripartites, à l'exception de l'augmentation du SNMG. Même position pour les autres syndicats qui posent leurs conditions pour une réelle participation.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

retraite

AFP

Algérie: liberté provisoire pour un général

Algérie: liberté provisoire pour un général

AFP

Foot: Didier Drogba n'a pas encore pris sa retraite

Foot: Didier Drogba n'a pas encore pris sa retraite

AFP

Objet suspect dans un vol Air France: un policier retraité en garde

Objet suspect dans un vol Air France: un policier retraité en garde

Salaires

AFP

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce une hausse des salaires des fonctionnaires

Mauritanie: le président Aziz annonce une hausse des salaires des fonctionnaires

La rédaction

Algérie: Faut-il plafonnement les salaires des footballeurs?

Algérie: Faut-il plafonnement les salaires des footballeurs?