mis à jour le

Objectifs du Millénaire: Lahlimi expose les avancées du Maroc

Le Maroc “sera l’un des rares pays africains à réaliser l’ensemble des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui arrivent à échéance en 2015″, a affirmé, jeudi à Casablanca, le Haut commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami.

“Demain, nous y sommes déjà et le Maroc devra se poser toutes les questions possibles pour donner à ses politiques économiques, sociales et de développement humain, une pérennité et anticiper les défis de l’au-delà de 2015″, a-t-il déclaré lors du séminaire de présentation du projet de rapport national sur les OMD au titre de l’année 2012.

“Les changements climatiques et des modes de vie, les attentes des jeunes notamment en matière d’emploi, la maîtrise des nouvelles technologies, l’innovation et la recherche et développement (R&D), sont autant de défis auxquels le Royaume est confronté, à l’instar de la communauté internationale”, a-t-il expliqué lors de cette rencontre placée sous le thème “Développement humain: leadership d’un roi, volonté d’un peuple”.

M. Lahlimi a, en outre, relevé que le Royaume a déjà réalisé un certain nombre de réformes, qu’il faut appliquer et consolider, notamment d’ordres constitutionnel et institutionnel, et qui vont offrir aux femmes, aux jeunes et à la société civile de nouvelles possibilités de participation à la vie politique et économique.

De l’avis de tout le monde, a-t-il poursuivi, la pauvreté a reculé au Maroc, quoi qu’elle reste importante dans le monde rural, vu la vulnérabilité en terme d’infrastructures et la faible représentativité syndicale dans ses régions.

Selon le projet de rapport, le Maroc a pu réduire de plus de la moitié la pauvreté absolue, relative ou multidimensionnelle entre 1990 et 2011 en ce qui concerne l’OMD relatif à “la réduction de l’extrême pauvreté et la faim”.

Pour ce qui est de l’objectif portant sur “l’éducation primaire pour tous”, le document fait ressortir que le taux net de scolarisation au primaire des enfants âgés entre 6 et 11 ans est passé de 52,4% en 1990/1991 à 96,6% en 2011/2012, tandis que le taux d’abandon a baissé pour s’établir à 3,2%.

“Des efforts importants ont permis l’amélioration de la fréquentation scolaire au primaire, grâce à l’élargissement de l’infrastructure et à l’appui social accordé aux élèves. Cependant, d’autres facteurs exogènes, dont la pauvreté, l’environnement de l’école et l’enclavement constituent des facteurs qui entravent la scolarisation et la rétention des élèves”, ajoute-t-on de même source.

Par ailleurs, plusieurs contraintes restent à surmonter en ce qui concerne “l’amélioration de la santé maternelle”, notamment la persistance des inégalités d’accès aux soins obstétricaux et néo-nataux d’urgence selon les régions, le milieu de résidence et les niveaux socio-économiques ainsi que le manque d’intégration des actions sectorielles visant l’amélioration des déterminants sociaux de la santé maternelle.

Les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont été élaborés suite aux différentes recommandations émises par la Conférence des Nations unies, tenue à New York en septembre 2000.

Proclamés à travers la Déclaration du millénaire des Nations unies, huit objectifs ont été adoptés par 191 pays dont 147 étaient représentés par leurs chefs d’Etat ou de gouvernement.

Un délai de 25 ans, entre 1990 et 2015, a été fixé pour atteindre les 8 objectifs, à savoir “réduire l’extrême pauvreté et la faim”, “assurer l’éducation primaire pour tous”, “promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes”.

Il est également question de “réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans”, “améliorer la santé maternelle”, “combattre le VHI/Sida, le paludisme et d’autres maladies”, “assurer un développement durable”, outre la mise en place d’un partenariat mondial pour le développement.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

Maroc

AFP

Le roi du Maroc en visite au Soudan du Sud

Le roi du Maroc en visite au Soudan du Sud

AFP

Le roi du Maroc en visite au Soudan du Sud

Le roi du Maroc en visite au Soudan du Sud

AFP

Retour du Maroc

Retour du Maroc