mis à jour le

Kenya: un Anglais, poursuivi pour attentat, acquitté dans un autre procès

Le Britannique Jermaine Grant, toujours poursuivi au Kenya pour avoir fomenté un attentat à la bombe, a été acquitté vendredi dans le cadre d'un deuxième procès pour vol à Nairobi.

Devant le tribunal de Nairobi, Jermaine Grant, 30 ans, était accusé de vol avec violence et d'attaque contre un poste de police en 2008. La police kényane avait à l'époque arrêté le Britannique alors qu'il tentait de rejoindre la Somalie déguisé en femme. Jermaine Grant avait réussi à s'enfuir au milieu d'échanges de coups de feu.

Vendredi, les juges du tribunal de la capitale kényane ont cependant estimé que l'accusation manquait de preuves dans ce dossier.

Trois ans après avoir échappé à la police kényane, Jermaine Grant avait de nouveau été arrêté en décembre 2011 dans la très touristique ville côtière kényane de Mombasa.

Cette fois, il était en possession de produits chimiques, batteries et interrupteurs destinés, selon l'accusation, à confectionner des explosifs.

Il fait, pour cette affaire, l'objet d'un second procès à Mombasa, qui pourrait reprendre le 23 septembre.

Selon le Parquet kényan, Jermaine Grant a eu des liens avec sa compatriote Samantha Lewthwaite, veuve de Jermaine Lindsay, l'un des quatre kamikazes des attentats de Londres qui avaient fait 52 morts le 7 juillet 2005.

Samantha Lewthwaite est elle-même recherchée par la police kényane.

Jermaine Grant se serait converti au jihad à la prison londonienne de Feltham, où Richard Reid, le Britannique qui avait tenté de faire exploser un vol Paris-Miami avec un explosif dissimulé dans sa chaussure en décembre 2001, s'était aussi converti à l'islam.

AFP

Ses derniers articles: Centrafrique: nouvelles violences  RDCongo: l'opposition dévoile son plan pour "le départ de Kabila"  Cédéao: objectif de trois enfants maximum par femme d'ici 2030 

procès

AFP

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

AFP

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

AFP

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik