mis à jour le

Sarfalao (Bobo Dioulasso) : Le pont et les 15 millions de FCFA

Classé parmi les cas d'urgence du Conseil municipal de la commune de Bobo-Dioulasso, le pont de Sarfalao devrait être rétabli à hauteur de 15 millions de FCFA. Le financement acquis, les travaux n'ont pourtant pas suivis, comme il fallait. Amenant la population et le maire Seydou Sanou à se débrouiller avec les moyens de bord.

Après un peu plus de deux mois de galère, une partie du quartier Sarfalao de Bobo-Dioulasso a donc renoué avec son pont. Sans revenir sur le processus de reconstruction, le maire de la Commune, Salia Sanou est allé donner des explications au maire Seydou Sanou et aux délégués du quartier, Adama Guinko.

En effet, après avoir classé la reconstruction de ce pont parmi les cas d'urgence, le Conseil municipal a dégagé la somme de 15.000.000 de FCFA pour sa reconstruction. Mais problème, à la lumière des travaux effectués par des techniciens, la commune s'est rendue compte de l'inopportunité ou du moins des risques liés aux travaux à mener. Le pont étant situé à l'intérieur de propriétés privées.

En effet, faute de canalisation, l'eau s'est créé un passage naturel depuis fort longtemps. Et c'est en essayant de frayer un passage sur ce canal naturel, que l'ex -maire de Dafra, Souleymane Sanou, a fait ériger le pont.

Depuis, l'on a eu le temps d'oublier que c'est dans des parcelles d'habitations qu'on a érigé le pont (pont de la chapelle) en question. Pire, le pont de la chapelle n'est pas un cas isolé à Sarfalao. En attendant de trouver une solution définitive à ce problème, Salia a instruit ses techniciens de se pencher sur le cas des ponts de Sarfalao. Affaire à suivre donc...

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes