mis à jour le

Nigeria: l'avocat enlevé par des hommes armés libéré

Le grand avocat nigérian enlevé il y a près de trois semaines au cours d'une attaque qui avait fait quatre morts parmi les policiers a été libéré, a annoncé la police jeudi.

Mike Ozekhome, qui avait été enlevé dans l'Etat d'Edo (Sud), d'où il est originaire, le 23 août "a été libéré indemne hier soir par ses ravisseurs" a déclaré à l'AFP Moses Eguavoen, un porte-parole de la police de cet Etat.

Les ravisseurs armés avaient ouvert le feu et avaient tué quatre policiers qui tentaient d'empêcher l'enlèvement de l'avocat, dans la rue, selon la police. 

M. Eguavoen a dit ignorer les circonstance exactes de la libération de M. Ozekhome et notamment si une rançon avait payée, mais, a-t-il affirmé "la police avait lancé une chasse à l'homme très intense dans le but d'arrêter les ravisseurs".

La plupart des victimes d'enlèvements dans le sud du Nigeria sont libérées indemnes après le paiement d'une rançon, ce qui n'est pas le cas dans le nord où des islamistes extrémistes ont tué nombre de leurs otages.

 

 

AFP

Ses derniers articles: Journée mondiale des toilettes:  Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections  Les Zimbabwéens dans la rue pour demander le départ de Mugabe 

hommes

AFP

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

AFP

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

AFP

Egypte: 17 hommes jugés

Egypte: 17 hommes jugés

armes

AFP

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

AFP

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

AFP

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés