mis à jour le

La sécurité sur le site algérien d'In Amenas trop tributaire de l'armée

La sécurité sur le complexe gazier algérien d'In Amenas, théâtre d'une sanglante prise d'otages en janvier, était trop tributaire de l'armée algérienne, a conclu jeudi le norvégien Statoil, un des partenaires de la coentreprise exploitant le site.

Medi1 Radio

Ses derniers articles: Algérie: l'ex-chef de la diplomatie  Situation au Mali: le président mauritanien s'entretient avec le Haut représentant de l'UA pour le Mali et le Sahel  Message du président tunisien 

sécurité

AFP

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

AFP

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés

AFP

Rwanda: HRW accuse les forces de sécurité d'exécutions extrajudiciaires

Rwanda: HRW accuse les forces de sécurité d'exécutions extrajudiciaires