mis à jour le

Gouvernement/Représentativité féminine<br>

Selon Khadija Rebbah, présidente de l’ADFM, ces compétences sont présentes notamment dans les bureaux politiques des partis, où elles représentent 30%. Mais elle déplore que les négociations sur le nouveau gouvernement aient marginalisé cette question.

 

Légende Image: 

Pour Khadija Rebbah, présidente de l’Association démocratique des femmes du Maroc, «la réservation du tiers des portefeuilles aux femmes est le seul moyen de garantir une masse critique à même de créer un changement»

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources