mis à jour le

Propriété industrielle La réforme au Conseil de gouvernement

Points: 
Nouvelle procédure d'enregistrement des brevets
L'Ompic devra motiver ses décisions de rejet
Renforcement de l'arsenal répressif

L’impact de la contrefaçon sur la compétitivité n’est plus à prouver: une perte estimée entre 6 et 12 milliards de dirhams, soit 0,7% du PIB. Ce qui représente un manque à gagner fiscal de 1 milliard de dirhams, 30.000 emplois perdus ou informels… Les chiffres de l’étude présentée par l’Office marocain de la propriété industrielle (Ompic) en février 2013 ont, semble-t-il, fait des émules.

Légende Image: 

Les dépôts de demandes de brevet d’invention ont stagné autour de 1.000 dossiers par an durant ces trois dernières années

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

propriété

AFP

Nigeria: Saisie de la luxueuse propriété d'une ex-ministre du Pétrole

Nigeria: Saisie de la luxueuse propriété d'une ex-ministre du Pétrole

AFP

Nigeria: la justice confisque une luxueuse propriété

Nigeria: la justice confisque une luxueuse propriété

AFP

La justice sud-africaine statue sur le scandale de la propriété de Zuma

La justice sud-africaine statue sur le scandale de la propriété de Zuma

réforme

AFP

Togo: début d'examen de la réforme constitutionnelle

Togo: début d'examen de la réforme constitutionnelle

AFP

Togo: début d'examen de la réforme constitutionnelle

Togo: début d'examen de la réforme constitutionnelle

AFP

Togo: l'examen de la réforme s'accélère pour "force majeure"

Togo: l'examen de la réforme s'accélère pour "force majeure"

gouvernement

AFP

Zimbabwe: le nouveau président dissout le gouvernement Mugabe

Zimbabwe: le nouveau président dissout le gouvernement Mugabe

AFP

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

AFP

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI