mis à jour le

Points: 
Près de 80.000 fillettes de moins de 15 ans exploitées
Leur calvaire se poursuit en l'absence d'une loi répressive

LA rentrée scolaire remet sur le tapis la polémique sur les «petites bonnes». Dans ce contexte précis, le Collectif de lutte contre le travail des enfants (LCTE) tire la sonnette d’alarme. Il rappelle que des milliers de filles mineures, dont une grande partie âgées de moins de 15 ans, sont encore privées de leur scolarité.

Légende Image: 

Des milliers de fillettes sont privées d’école pour des raisons multiples, dont la précarité et l’ignorance de leur famille, la quasi-absence d’infrastructures scolaires, la prolifération des intermédiaires, la duplicité des employeurs et la complicité de leur environnement

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

ONG

AFP

Famine au Soudan du Sud: le président promet d'aider l'accès aux ONG

Famine au Soudan du Sud: le président promet d'aider l'accès aux ONG

AFP

Mali: une Française dirigeant une ONG d'aide

Mali: une Française dirigeant une ONG d'aide

AFP

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG