mis à jour le

La fin de la fête pour les marchés émergents<br>Par Ricardo HAUSMANN

L’engouement pour les marchés émergents s’est progressivement évaporé cette année, et pas seulement à cause des coupes prévues par la Réserve fédérale américaine dans ses achats d’actifs à grande échelle. Les actions et obligations des marchés émergents ont été à la baisse toute l’année et la croissance économique de ces pays est en train de ralentir.

Légende Image: 

Ricardo Hausmann, ancien ministre de la Planification du Venezuela et ancien économiste en chef de la Banque interaméricaine de développement, est professeur d’économie à l’Université de Harvard, où il est également directeur du Center for International Development

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

fête

AFP

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

AFP

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

marches

AFP

Togo: nouvelles marches prévues

Togo: nouvelles marches prévues

AFP

La Côte d'Ivoire va emprunter 122 millions d'euros sur les marchés internationaux

La Côte d'Ivoire va emprunter 122 millions d'euros sur les marchés internationaux

AFP

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants