mis à jour le

La fin de la fête pour les marchés émergents<br>Par Ricardo HAUSMANN

L’engouement pour les marchés émergents s’est progressivement évaporé cette année, et pas seulement à cause des coupes prévues par la Réserve fédérale américaine dans ses achats d’actifs à grande échelle. Les actions et obligations des marchés émergents ont été à la baisse toute l’année et la croissance économique de ces pays est en train de ralentir.

Légende Image: 

Ricardo Hausmann, ancien ministre de la Planification du Venezuela et ancien économiste en chef de la Banque interaméricaine de développement, est professeur d’économie à l’Université de Harvard, où il est également directeur du Center for International Development

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

fête

AFP

Cameroun: une fête de la Jeunesse marquée par des violences en régions anglophones

Cameroun: une fête de la Jeunesse marquée par des violences en régions anglophones

AFP

Libye: dans un centre de rétention, des migrants n’ont pas le coeur

Libye: dans un centre de rétention, des migrants n’ont pas le coeur

AFP

JO-2018: une fête pour lancer les bobsleigheuses nigérianes vers Pyeongchang

JO-2018: une fête pour lancer les bobsleigheuses nigérianes vers Pyeongchang

marches

AFP

RDC: des "francophones" soutiennent les organisateurs des marches anti-Kabila

RDC: des "francophones" soutiennent les organisateurs des marches anti-Kabila

AFP

Cobalt: Kinshasa joue avec les nerfs des marchés

Cobalt: Kinshasa joue avec les nerfs des marchés

AFP

Cobalt: Kinshasa joue avec les nerfs des marchés

Cobalt: Kinshasa joue avec les nerfs des marchés