mis à jour le

Toumani Djimé Diallo : A LA RELANCE DE L’ADMINISTRATION PRESIDENTIELLE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nouveau «manager de la présidence de la République», Toumani Djimé Diallo, est un homme du sérail bien connu des Maliens. Fine plume, l'ancien directeur de publication des journaux « la Nation » et « le Démocrate » va certainement faire appel dans ses nouvelles fonctions au savoir-faire acquis lors de son expérience de communicateur. Autrement dit, prêcher par l'exemple, savoir écouter, savoir communiquer, savoir fixer des objectifs, savoir motiver et fédérer les collaborateurs. Tout cela ne sera pas de trop pour redonner de l'élan à la présidence de République que le nouveau ségal a lui-même qualifié de « clé de voûte » du pouvoir exécutif.

Né à Koulikoro, il y a 65 ans, Toumani Djimé Diallo obtient son baccalauréat en Sciences biologiques en 1965 au lycée Prosper Kamara  avant de s'envoler pour la Côte d'Ivoire en 1967 pour des études de propédeutiques, option sciences physiques, chimiques et naturelles à la faculté de Sciences d'Abidjan (Côte d'Ivoire). En 1968, il décroche le diplôme universitaire d'études scientifiques option biologie végétale à la faculté de Sciences de Rangueil à Toulouse (France) avant d'être admis à l'Ecole nationale agronomique de Toulouse (ENSAT) de 1969 à 1972. Il y décroche une licence en génétique et un diplôme d'ingénieur agronome.

De 1973 à 1977, il officie comme professeur de Phyto-technie et d'Economie rurale successivement aux lycées agricoles de Chartres (Beauce/France) et de Sées (Normandie/France).

A son retour au pays en 1985, il sera chargé de l'animation d'un groupement d'exportation de mangues sur l'Europe à partir de Sikasso et de Koutiala. Une activité à laquelle il s'adonnera jusqu'en 1992 où il devient consultant, puis directeur de publication des journaux « la Nation » et « le Démocrate ».

Au cours des six années pendant lesquelles il exercera la profession de journaliste, Toumani Djimé Diallo se distinguera par la qualité de sa plume et le caractère pointu de ses analyses. De 1998 à 2000, il est appelé à assumer la fonction de chargé de mission à la Primature avant d'être promu conseiller spécial du président de l'Assemblée nationale du Mali, chargé notamment de l'appui technique aux délégations parlementaires maliennes participant aux sessions parlementaires et aux travaux des commissions permanentes de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE, et du suivi parlementaire des négociations de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Il occupera le poste de directeur de cabinet du président de l'Assemblée nationale du Mali de 2007 à novembre 2010 date à laquelle il est nommé  ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Mali au Royaume du Maroc.

Toumani Djimé Diallo est auteur de plusieurs publications dont «le Parlement européen et la question Touareg » en 1994, « Boubacar Sada Sy : les 113 jours qui refondèrent l'armée malienne » en 1995, « La décentralisation : rendre son âme au Mali profond », en 1996.

Le nouveau Secrétaire général de la présidence de la République est chevalier de l'Ordre national du Mali. Toumani Djimé Diallo est marié et père de 9 enfants. Il a pour passions l'écriture, la lecture et le sport.

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

présidentielle

AFP

Le Kenya suspendu

Le Kenya suspendu

AFP

Présidentielle au Kenya: attente anxieuse de l'officialisation des résultats

Présidentielle au Kenya: attente anxieuse de l'officialisation des résultats

AFP

Rwanda: Kagame confirmé vainqueur avec près de 99%

Rwanda: Kagame confirmé vainqueur avec près de 99%