mis à jour le

Rentrée scolaire

Plus que quelques jours et les scolaires du Burkina vont reprendre le chemin de l'école. Si partout ailleurs les éternels problèmes liés aux frais de scolarité, aux fournitures scolaires ou encore à l'obtention d'une place continuent de troubler le sommeil des parents d'élèves en cette période de vie chère à Bobo-Dioulasso et plus particulièrement à l'école de la gare ou à celle du secteur 18 (Kodéni), la situation est encore plus compliquée. Car, depuis le mois de juin dernier, les toitures de ces établissements ont été emportées par des vents violents. Et jusqu'à la date du mardi 10 septembre 2013, rien n'avait été encore fait pour remettre ces infrastructures en bon état afin d'accueillir les élèves. Du coup, c'est la colère et l'indignation chez de nombreux parents d'élèves et même chez des enseignants. Lesquels sont plus que jamais dubitatifs quand à une réouverture des classes dans un bref délai. Pourtant, à la Direction des services techniques municipaux  chargée  des travaux de réfection, on assure que des dispositions sont en train d'être prises pour réparer la toiture d'ici  la mi-octobre.

rentrée

AFP

Cameroun: pas de rentrée universitaire dans les régions anglophones

Cameroun: pas de rentrée universitaire dans les régions anglophones

AFP

Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud, est rentrée au Zimbabwe

Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud, est rentrée au Zimbabwe

AFP

Swaziland: rentrée scolaire exclusivement  chrétienne

Swaziland: rentrée scolaire exclusivement chrétienne

Bobo-Dioulasso

Bukina Faso

Le Burkina Faso vit-il son «printemps arabe»?

Le Burkina Faso vit-il son «printemps arabe»?

Banditisme

Bobo-Dioulasso n'est plus une ville sûre

Bobo-Dioulasso n'est plus une ville sûre

Actualités

Bobo-Dioulasso : La détresse des industriels

Bobo-Dioulasso : La détresse des industriels

écoles

AFP

Baisse des contrats aidés

Baisse des contrats aidés

AFP

Dans les écoles du Liberia, le secteur privé peine

Dans les écoles du Liberia, le secteur privé peine

AFP

Plus de 500 écoles attaquées dans le monde en six mois, dénonce l'ONU

Plus de 500 écoles attaquées dans le monde en six mois, dénonce l'ONU