mis à jour le

La HACA confirme: Le gouvernement jacte, jacte, jacte

Le gouvernement s’est accaparé plus de 56% du temps de parole dans les médias audiovisuels publics durant le premier trimestre de l’année 2013, selon des statistiques de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA).

“Le relevé trimestriel du temps d’intervention des personnalités politiques, professionnelles ou syndicales (journaux d’information)” réalisé par la HACA durant la période allant du 1er janvier au 31 mars 2013, fait ressortir que le gouvernement a monopolisé 56,35% du temps de parole dans les médias audiovisuels publics, (avec une durée de 29 heures, 52 minutes, 58 secondes), contre 28,14% dans les médias audiovisuels privés.

Les partis politiques représentés au Parlement viennent en 2ème position en termes de temps de parole dans les médias audiovisuels publics avec 19,2%, dont 9,86% pour la Majorité et 9,34% pour l’Opposition, suivis des syndicats (7,49%) et des organisations professionnelles (6,04%).

Quant au Chef du gouvernement, il a occupé 4,49% du temps de parole avec deux heures, 23 minutes, 01 seconde, suivi des Chambres professionnelles (2,43%), et des partis non représentés au Parlement avec 1,18 pc, selon le relevé établi par la HACA.

Les présidents des deux Chambres du Parlement ont bénéficié de 2,81% du temps de parole: 1,98% pour le président de la Chambre des représentants et 0,83% pour le président de la deuxième chambre du Parlement.

Dans les médias audiovisuels privés, le temps de parole est réparti relativement à parts égales entre le gouvernement et le Parlement, consacrant une grande part à la majorité et à l’opposition parlementaires qui ont bénéficié de 29,88% du volume horaire.

Le gouvernement a eu droit à un taux de 28,14%, contre 3,10% pour le Chef du gouvernement, 20,14% pour les syndicats, 15,32% pour les organisations professionnelles et 1,94% pour les Chambres professionnelles.

La HACA précise avoir traité durant cette période 7.720 journaux d’information pour un volume horaire global des interventions des personnalités publiques de plus de 92 heures (92h 42min 51sec).

La HACA, chargée de par la Constitution de veiller au respect du pluralisme des courants de pensée et d’opinion, assure, depuis le 1er janvier 2007, le suivi (le monitoring) de l’expression pluraliste en période électorale et en période normale. Pour cette dernière, le suivi est sanctionné par l’élaboration de relevés trimestriels pour les journaux d’information et semestriels pour les magazines de débat et autres magazines d’information.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

gouvernement

AFP

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

AFP

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations