mis à jour le

On a voulu assassiner Ahmed Seddik en plein centre ville de Tunis

Une fusillade d’une trentaine de minute a éclaté aux environs de 2h du matin du vendredi 12 septembre en plein centre ville, dans la zone de Lafayette à Tunis.

La police est intervenue dans un immeuble du quartier suite à des informations faisant état de la présence de 4 individus  armées dans l'un des appartements situé juste en face du siège du parti d’opposition « Attaliâa al 3arabi addimoukrati » dont le secrétaire général est Ahmed Seddik.Le parti « Attaliâa  » fait partie de la coalition d’opposition de gauche « Al Jabha Achaâbia » ( Front Populaire )

Suite à cette intervention, les policiers ont été victimes de coups de feu, ce qui a nécessité l'intervention de la Brigade Anti Terroriste (BAT), d'après des sources sécuritaires. Les agents de la BAT ont réussi à arrêter les 4  tueurs après avoir utilisé du gaz.

La fouille de leur domicile a révélé l'existence de mitrailleuses de type Kalachnikov, de pistolets et d'une grande quantité de munitions. D'après les premiers éléments de l'enquête, les personnes arrêtées seraient d'appartenance islamiste .

Ahmed Seddik n’était pas dans les locaux du parti lors de cette fusillade et il n’affirme pas que c’est lui le visé .

Rappelons que depuis l’arrivée des islamistes nahdhaouis au pouvoir il y a eut trois assassinat politiques en Tunisie ,Lotfi Nagdh à Tataouine ,Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi à Tunis et le feuilleton de la violence continue

Ecoutez témoignage de Ahmed Seddik

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

ville

AFP

Centrafrique: des hommes armés attaquent la ville de Bocaranga

Centrafrique: des hommes armés attaquent la ville de Bocaranga

AFP

En Tunisie, Gabès, ville "victime", lutte contre la pollution industrielle

En Tunisie, Gabès, ville "victime", lutte contre la pollution industrielle

AFP

Luanda retrouve son rang de ville la plus chère pour les expatriés

Luanda retrouve son rang de ville la plus chère pour les expatriés

Tunis

AFP

Le procès de l'attentat du Bardo s'ouvre en toute discrétion

Le procès de l'attentat du Bardo s'ouvre en toute discrétion

AFP

Deux ans après, le procès de l'attentat de Sousse s'ouvre

Deux ans après, le procès de l'attentat de Sousse s'ouvre

AFP

Un cimetière chrétien saccagé va être réhabilité

Un cimetière chrétien saccagé va être réhabilité