mis à jour le

On a voulu assassiner Ahmed Seddik en plein centre ville de Tunis

Une fusillade d’une trentaine de minute a éclaté aux environs de 2h du matin du vendredi 12 septembre en plein centre ville, dans la zone de Lafayette à Tunis.

La police est intervenue dans un immeuble du quartier suite à des informations faisant état de la présence de 4 individus  armées dans l'un des appartements situé juste en face du siège du parti d’opposition « Attaliâa al 3arabi addimoukrati » dont le secrétaire général est Ahmed Seddik.Le parti « Attaliâa  » fait partie de la coalition d’opposition de gauche « Al Jabha Achaâbia » ( Front Populaire )

Suite à cette intervention, les policiers ont été victimes de coups de feu, ce qui a nécessité l'intervention de la Brigade Anti Terroriste (BAT), d'après des sources sécuritaires. Les agents de la BAT ont réussi à arrêter les 4  tueurs après avoir utilisé du gaz.

La fouille de leur domicile a révélé l'existence de mitrailleuses de type Kalachnikov, de pistolets et d'une grande quantité de munitions. D'après les premiers éléments de l'enquête, les personnes arrêtées seraient d'appartenance islamiste .

Ahmed Seddik n’était pas dans les locaux du parti lors de cette fusillade et il n’affirme pas que c’est lui le visé .

Rappelons que depuis l’arrivée des islamistes nahdhaouis au pouvoir il y a eut trois assassinat politiques en Tunisie ,Lotfi Nagdh à Tataouine ,Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi à Tunis et le feuilleton de la violence continue

Ecoutez témoignage de Ahmed Seddik

ville

AFP

Maroc: poursuite de la contestation dans une ancienne ville minière

Maroc: poursuite de la contestation dans une ancienne ville minière

AFP

Maroc: plan d'urgence pour une ancienne ville minière

Maroc: plan d'urgence pour une ancienne ville minière

AFP

"Ni travail ni avenir"

"Ni travail ni avenir"

Tunis

AFP

Le FMI appelle Tunis

Le FMI appelle Tunis

AFP

Libye:

Libye:

AFP

Attaque

Attaque