mis à jour le

Imbroglio financier au Kurel des deux raakas de Saint Louis : La vérité sur les 30 millions de francs de Wade

Une histoire de sous pollue l'atmosphère au sein du Kurël des deux raakas de Saint-Louis. Pour rétablir la vérité des faits, les talibés dudit "Kurël sont sortis de leur réserve, s'expliquant sur la destination des 30 millions francs que Me Wade avait offerts au Kurël, en 2011.

En fait, ils dénoncent, avec la dernière énergie, l'action «indigne» d'un petit-fils de Serigne Touba qu'ils accusent de vouloir créer un malaise entre l'opinion et le Kurël, par des «calomnies» et «chantages». A en croire une source très proche du Kurël, aussitôt après réception des 30 millions FCfa, les fonds ont été confiés, le 04 septembre, à un ex-ministre de Wade, très proche de la communauté mouride. «Dix millions lui ont été remis, en premier lieu, le 26 août et les 20 millions restants lui ont été rapportés le 04 septembre 2011», précise la même source. Qui renchérit : «lors du Magal de 2011, le «Kurël» avait contracté une dette publicitaire de plus de 4 millions qui a été payée à une société de la place. Il en restait alors 26 millions F réutilisés durant le Magal de 2012. Sur les 26 millions de francs restants, 500 mille francs ont été offerts à Touba, en guise de «addiya», 742 500 F dépensés lors des funérailles du défunt premier président du "Kurël" et 500.000 F lors du décès d'un fervent talibé du Kurël, dans un accident de voiture, au retour d'une mission à Touba. En outre, poursuit notre interlocuteur, en août 2013, 4.350.000 F ont été utilisés pour les frais d'organisation du Magal liés à la restauration, l'hébergement et diverses dépenses, bien que le président actuel, Ahmet Fall, avait mis à la disposition du Kurël tout son bien immobilier. A ce jour du 08 septembre, clarifie notre source, il ne reste que 9.207.500 francs sur les 30 millions offerts par l'ex-président de la République. D'ailleurs, Feu Serigne Bara Falilou avait donné comme Ndigël de loger le Kurël dans le Rogna Sud pour y abriter le site. C'est ainsi que Mame Mor Sam, fils de Serigne Fallou Mbacké, interpella le maire de la ville de Saint-Louis, Cheikh Bamba Dièye, pour qu'il puisse léguer le site au Kurël des deux raakas de Saint-Louis.

Mouhamadou BA

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

saint

AFP

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

Steven LAVON

Saint Etienne: Sall et Gradel sur le banc, Ghoulam débute !

Saint Etienne: Sall et Gradel sur le banc, Ghoulam débute !

Isidore AKOUETE

L1-Monaco : Emmanuel Rivière, forfait face

L1-Monaco : Emmanuel Rivière, forfait face

vérité

AFP

Lutte contre les jihadistes au Sahel: l'heure de vérité pour la force militaire régionale

Lutte contre les jihadistes au Sahel: l'heure de vérité pour la force militaire régionale

AFP

Le Burundi étend jusqu'

Le Burundi étend jusqu'

AFP

Mali: l'opposition dénonce des résultats qui "ne reflètent pas la vérité des urnes"

Mali: l'opposition dénonce des résultats qui "ne reflètent pas la vérité des urnes"

Wade

AFP

Sénégal: l'ex-président Abdoulaye Wade reçu sous les ors de la république, sept ans plus tard

Sénégal: l'ex-président Abdoulaye Wade reçu sous les ors de la république, sept ans plus tard

AFP

Sénégal: l'Etat minimise les menaces de Wade et juge impossible de "truquer des élections"

Sénégal: l'Etat minimise les menaces de Wade et juge impossible de "truquer des élections"

AFP

Sénégal: la présidentielle "inch Allah aura lieu" le 24 février malgré la menace de Wade

Sénégal: la présidentielle "inch Allah aura lieu" le 24 février malgré la menace de Wade