mis à jour le

Le cas Tahibou Ndiaye taxé de

La «médiation pénale» dans la gestion du dossier des biens présumés mal acquis n'est pas du tout du goût de l'Union nationale des indépendances du Sénégal (Unis). Remontée contre la «médiation pénale» que la justice aurait accordée à l'ancien Directeur général du Cadastre, Tahibou Ndiaye, Amadou Guèye et Cie se sont défoulés sur cette manière de gérer le dossier. Pour eux, encourager de tels actes dans un pays comme le Sénégal, finira par installer l'impunité. Car, à en croire M. Guèye, secrétaire général de l'Unis, tout le monde se dira : «je détourne, après je rends une partie». Pour lui, cela relève du «grand banditisme». «L'opacité commence à être érigée en règle avec des orientations judiciaires sans précédent, qui vont discréditer le principe de répression de l'enrichissement illicite et la moralisation de la vie publique», avise le patron de l'Unis.


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye