mis à jour le

SANTE OCULAIRE 160 000 Sénégalais sont aveugles et 550 000 sont malvoyants

La cécité est un véritable problème de santé publique dans notre pays. Près de 160 000 sénégalais sont des aveugles et 550. 000 autres seraient des malvoyants.

Le coordonnateur du programme de promotion de la santé oculaire a dépeint un tableau sombre de la cécité au Sénégal. En marge de la mise en en place du Comité national de lutte et de prévention de la cécité, le docteur Boubacar Sarr a confié à la presse que 165 000 personnes sont frappées par la cécité et 550 000 autres seraient des malvoyants. Soit un taux de prévalence nationale de 1,42 % de la population. Et le docteur Sarr d'ajouter que plus de 700.000 Sénégalais souffrent directement de la santé oculaire. 85% des personnes âgées de plus de 60 ans au Sénégal présentent une cataracte, la principale cause de la cécité. De l'avis du médecin, la cécité dans le monde s'accroit, à raison de deux millions d'aveugles, par an. Si rien n'est fait, a-t-il prévenu, ce chiffre doublera d'ici à 2020. «La cécité est une maladie liée à la pauvreté qui frappe plus les femmes que les hommes», signale-t-il. Deux aveugles sur trois sont des femmes. La cécité, qualifiée de «tragédie silencieuse», est un cycle sans fin de misère, a indiqué le docteur Sarr, selon qui, la maladie entrainerait une baisse de l'espérance de vie de 10 ans. «La cécité se développe lentement, sournoisement, sans donner de signes d'alarme, sans douleur», a dit M. Sarr qui précise que le patient ne se doute de rien, jusqu'à ce que sa vision périphérique diminue et soit définitivement perdue. Au-delà de son ampleur, la prise en charge de la cécité fait défaut, avec seulement un faible budget de 15 millions FCFA. Il est attendu, chaque année, 24 mille cas de cataracte à opérer, mais leur prise en charge achoppe sur des difficultés liées au manque de personnel et à une répartition inégale des professionnels de la santé oculaire. 80% des ophtalmologistes exercent dans la région de Dakar. Au plan des infrastructures, le Sénégal ne dispose que 57 unités de soins oculaires. Soit un ratio de 1 centre pour 284 000 habitants. Face à l'ampleur de la maladie, les autorités sanitaires ont décidé de prendre à bras le corps ce fléau, en mettant en place un comté national de lutte et de prévention de la cécité, avec des ramifications dans les régions. Pour atteindre ces objectifs, le ministère de la Santé s'est inscrit dans la dynamique de «vision 2020 le droit à la vue», initiative lancée par l'OMS visant à éliminer la cécité évitable en 2020.

Mouhamadou BA


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

santé

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Santé

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

AFP

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

Sénégalais

AFP

Le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

AFP

Transfert: le Sénégalais Papiss Cissé (Newcastle) part en Chine

Transfert: le Sénégalais Papiss Cissé (Newcastle) part en Chine

AFP

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués