mis à jour le

Pour permettre à l'enfant d'exprimer son talent artistique, le projet «Couleurs de vacances» a été mis sur pied. En effet, cette plateforme a pour finalité, entre autres, de faire contribuer l'enfant aux actions sociales, sportives et éducatives dans les quartiers. Cette première édition inaugure un programme à labéliser annuellement autour des préoccupations de loisirs et d'éducation des enfants de Dakar.
Ce sont des artistes de la structure «Gaal-Gui, Arts et Culture» soucieux de l'épanouissement et du développement harmonieux des enfants qui ont décidé de lancer la nouvelle plateforme nommée «Couleurs de vacances». Cette activité, prévue du 15 au 30 septembre 2013, regroupera, pour sa première édition, les enfants des quartiers de la Médina, Fass, Gueule-Tapée et Colobane. Ainsi, Mamadou Ndiaye, manager culturel et artistique, mais également, secrétaire général de ladite association, précisera-t-il que «Couleurs de vacances» est une plateforme d'activités de loisir dédiée aux enfants d'abord des quartiers de Colobane, Gueule Tapée, Fass, Médina. Elle sera orientée autour de cinq axes d'activités qui seront développés sur une durée de 15 jours. Pour un avant-gout des activités, le secrétaire général parlera de temps forts événementiels, avec l'ouverture par un carnaval de rue où tous les acteurs de base que sont les associations sportives et culturelles (Asc) et autres seront conviés à participer à l'animation.

Enfants de 9 à 14 ans ciblés

Il y aura également un grand tournoi entre les écoles de football, dans la catégorie benjamine, selon M. Ndiaye qui informera des projections de film appelées «cinéma plein air» dans les quartiers ciblés. Selon les organisateurs de «Couleurs de vacances», ce projet a ciblé les enfants âgés de 9 à 14 ans et a pour finalité, d'abord, de contribuer aux actions sociales, sportives et éducatives dans les quartiers, ensuite, participer au développement des loisirs sains et instructifs pour les enfants et enfin, magnifier et valoriser le travail des collectivités éducatives, sportives, culturelles et artistiques des quartiers. Concernant le choix des enfants, Eduard Daouda Diop, président de la structure «Gaal gui arts et culture» soutiendra qu'il s'agit d'un impératif par le truchement des loisirs pour lesquels il faut être sélectif car, ils doivent avoir un impact instructif sur les enfants. Plus de 300 enfants vont bénéficier de ce projet et seront formés en chant, peinture, théâtre, entre autres ateliers de loisirs, d'animation et d'encadrement, afin de créer un grand réseau en faveur de l'enfance.

Cheikh Moussa SARR


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

enfants

AFP

Mali: neuf enfants soldats remis

Mali: neuf enfants soldats remis

AFP

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

AFP

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants