mis à jour le

Blessures de Cheikhou Kouyaté- Malchance ou folle témérité ?

Vu son gabarit, on lui consent une santé de fer. Mais, pour bizarre que cela puisse paraitre, Cheikhou Kouyaté se blesse de façon récurrente et surtout en sélection. Des bobos physiques qui disparaissent et reviennent constamment, et qui font que le joueur lâche souvent ses coéquipiers, les jours de matchs décisifs. Ça a été le cas contre le Mexique (JO 2012) et contre la Côte d'Ivoire (Eliminatoire Can 2013). Tout de même inquiétant pour l'avenir.

Le défenseur d'Anderlecht, Cheikhou Kouyaté, a un profil adéquat, au portrait-robot que cherche Alain Giresse pour le coupler à Lamine Sané, dans l'axe central des Lions. Pour sa première titularisation en match officiel avec Alain Giresse, Cheikhou Kouyaté n'a pas manqué de marquer des points. Il a tenu la baraque, avec Lamine Sané, sans encaisser de but contre l'Ouganda. C'est l'une des rares fois que l'enfant de Khar Yalla a tenu un match durant 90 minutes. Paradoxal. Avant cette rencontre, il avait pris un bobo, en contact avec un autre joueur, lors de la troisième séance d'entraînement des Lions. Le médecin l'avait même déclaré forfait pour ce match, mais il s'est retrouvé sur le terrain. Que s'est-il passé ? Mystère. Le joueur ne parle pas de risque, de même que le staff technique, notamment, Alain Giresse. En réalité, cette blessure ne date pas d'aujourd'hui. «C'est un petit truc que j'ai senti à l'entrainement. J'ai ressenti la même douleur, il y a de cela un an, avant de jouer contre la Côte d'Ivoire. Ce n'était pas méchant», a-t-il confié dans la presse. Ces blessures, par le passé, l'ont privé des grands rendez-vous. Comme l'expédition des Lions en Angola et à Monrovia, au mois de juin dernier. Mais, le fait marquant, avec les blessures du défenseur d'Anderlecht, est qu'il lâche ses coéquipiers lors des matchs décisifs.

Lors du dernier match contre le Mexique au Jeux Olympiques de Londres 2012, Cheikhou a quitté ses coéquipiers, de même que face à la Côte d'Ivoire, lors des éliminatoires de la Can 2013, quand il était contraint de sortir, à la 70ème minute, sur blessure.
Aussi, le doute est-il permis, le Sénégal étant dans la perspective d'un match capital ; avec une grosse écurie du chapeau 1 ; pour les barrages du Mondial brésilien. Cheikhou, vraisemblablement assuré de sa place, aux côtés de Lamine Sané, est attendu. Il gagnerait à être physiquement conséquent.

Le goût du risque

Cheikhou Kouyaté n'aime pas rater les grands événements. Pour preuve, out contre l'Ouganda, si on avait suivi les consignes du médecin, il a été présent aux flancs de Lamine Sané. Un tel scénario n'est pas nouveau, avec l'enfant de Khar Yalla. De retour de sélection, avec une blessure à la cheville contractée à Abidjan, contre les Eléphants, Cheikhou, pour tenir sa place en club, face au Milan AC, dut ingurgiter pas moins de 11 anti-douleurs et subir une infiltration. Battant sa coulpe, il confessait aux journalistes : «J'ai mordu sur ma chique et j'ai pris un risque. Il s'agissait, quand même, d'un match de Ligue des champions, hein. On ne joue pas la C1 tous les ans ! Pour moi, c'était même une première. Je voulais, à tout prix, jouer.». Joueur verni, dirait-on, avec le point pris par Anderlecht à Sansiro. Pourtant, au cours de ce match, le prodige sénégalais a échappé de justesse à une nouvelle blessure, dans son âpre duel avec Kevin Boateng. «Boateng a carrément marché sur ma cheville et je pense qu'il l'a fait exprès. Il savait que je souffrais déjà et il a voulu me finir», soulignait-il.

Issiaka TOURE






Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

blessures

AFP

Corneille dévoile pour la première fois ses blessures dans un livre

Corneille dévoile pour la première fois ses blessures dans un livre

AFP

Mali: mort de deux soldats Français des suites de leurs blessures

Mali: mort de deux soldats Français des suites de leurs blessures

AFP

Somalie: un journaliste succombe

Somalie: un journaliste succombe

malchance

LNT

Maroc vs Tanzanie : Pour Taoussi, le Maroc “a été victime de la malchance durant les matchs”

Maroc vs Tanzanie : Pour Taoussi, le Maroc “a été victime de la malchance durant les matchs”