mis à jour le

Rentrée scolaire<br>Les parents réclament plus de transparence

Points: 
De nombreuses réclamations concernant les abus des écoles
Frais d'inscription, fournitures, mensualités... récurrents

DEUX cents nouveaux établissements scolaires privés en viennent s’ajouter cette année aux 3.461que compte le Royaume. Casablanca, à elle seule, abrite près de 800.Une offre qui complique le choix des parents en matière de qualité d’enseignement et de frais de scolarité. Cette offre pléthorique peut aussi se révéler source de problèmes.

Légende Image: 

Alors que le choix est important entre librairies et grandes surfaces, certains parents ne comprennent pas pourquoi des établissements privés tentent de les «diriger» vers certains fournisseurs

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

rentrée

AFP

Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud, est rentrée au Zimbabwe

Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud, est rentrée au Zimbabwe

AFP

Swaziland: rentrée scolaire exclusivement  chrétienne

Swaziland: rentrée scolaire exclusivement chrétienne

AFP

Mali: rentrée scolaire

Mali: rentrée scolaire

parents

AFP

Nigeria: l'inquiétude des parents des écolières encore captives

Nigeria: l'inquiétude des parents des écolières encore captives

AFP

Des parents d'enfants adoptés en RDC manifestent pour les faire venir en France

Des parents d'enfants adoptés en RDC manifestent pour les faire venir en France

AFP

Nigeria: les parents des "filles de Chibok" reçus

Nigeria: les parents des "filles de Chibok" reçus

transparence

AFP

Les pays en développement réclament plus de transparence sur les marchés agricoles

Les pays en développement réclament plus de transparence sur les marchés agricoles

AFP

Génocide rwandais: des ONG demandent la transparence

Génocide rwandais: des ONG demandent la transparence

Actualités

M.Abbou : ‘La transparence des élections passe par la surveillance des financements d’Ennahdha et d’autres partis’

M.Abbou : ‘La transparence des élections passe par la surveillance des financements d’Ennahdha et d’autres partis’