mis à jour le

La guerre déclarée au sommet de Vivendi

Points: 
Bolloré et Fourtou s'opposent sur la nomination du président
Vodafone se serait positionné sur IAM

Le choix du nouveau dirigeant de Vivendi a déclenché une guerre entre les deux hommes forts du groupe, Vincent Bolloré le premier actionnaire (4,95% du capital) et Jean-René Fourtou le président du conseil de surveillance.

Légende Image: 

Vincent Bolloré, PDG du groupe Bolloré et actionnaire principal de Vivendi (4,95% du capital). Jean-René Fourtou, président du conseil de surveillance de Vivendi

La tension monte entre les deux hommes forts de Vivendi

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

guerre

AFP

Pension pour les victimes algériennes de la guerre d'Algérie: peu d'écho

Pension pour les victimes algériennes de la guerre d'Algérie: peu d'écho

AFP

Guerre d'Algérie: la France reconnaît le droit

Guerre d'Algérie: la France reconnaît le droit

AFP

Au Cameroun anglophone, une guerre

Au Cameroun anglophone, une guerre

sommet

AFP

Sommet

Sommet

AFP

Sommet

Sommet

AFP

Réformes, conflits et Kagame au menu du sommet de l'UA

Réformes, conflits et Kagame au menu du sommet de l'UA

Vivendi

MAP

Vivendi en négociations exclusives avec Etisalat pour la cession de 53 pc de sa participation dans le capital de Maroc Telecom

Vivendi en négociations exclusives avec Etisalat pour la cession de 53 pc de sa participation dans le capital de Maroc Telecom

Actualités

Vivendi amorce sa sortie des télécoms avec Maroc Telecom

Vivendi amorce sa sortie des télécoms avec Maroc Telecom

Actualités

Vivendi négocie avec Etisalat la cession de 53% de Maroc Telecom

Vivendi négocie avec Etisalat la cession de 53% de Maroc Telecom