mis à jour le

La police embarque des militants algériens opposés

Un rassemblement regroupant des citoyens algériens opposés à l'intervention militaire occidentale contre la Syrie a été avorté par les services de police, ce mercredi 11 septembre.   Les initiateurs se sont rassemblés dans l'après-midi, à partir de 14h00, à la grande poste. Cependant, des dizaines de minutes plus tard, la police a commencé à les embarquer, après avoir tenté de les dissuader. « Nous exprimons notre avis en tant que simples Algériens opposés à la guerre contre la Syrie », indique un militant.   La police ne l'entendait pas ainsi. Elle opère les interpellations. On peut citer parmi les personnes arrêtées Hamid Ferhi et Kader Affak du MDS, Abdou Bendjoudi Et Slimane Meziane du MJIC, ainsi que des militants, comme Nassima Guettal, Meziane Abane et Madjid Serrah de l'Observatoire des Droits de l'Homme de Tizi Ouzou. Les deux journalistes d'El Watan, l'écrivain Mustapha Benfodil et le chroniqueur Chawki Amari ont également été interpellés. La police les a emmené au commissariat de Dioudche Mourad.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

police

AFP

Tunisie: une police environnementale face

Tunisie: une police environnementale face

AFP

RDC: l'ex-chef de la police controversé élevé

RDC: l'ex-chef de la police controversé élevé

AFP

Côte d'Ivoire: la police arrête le porte-parole des ex-combattants

Côte d'Ivoire: la police arrête le porte-parole des ex-combattants

militants

AFP

CAN: des militants gabonais appellent au boycott

CAN: des militants gabonais appellent au boycott

AFP

RDC: libération de 19 militants du mouvement d'opposition Lucha

RDC: libération de 19 militants du mouvement d'opposition Lucha

AFP

Nigeria: 150 militants pro-Biafra tués selon Amnesty

Nigeria: 150 militants pro-Biafra tués selon Amnesty

Algériens

AFP

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

AFP

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

AFP

Attaque

Attaque