mis à jour le

Sécurité routière : Le lourd bilan de la semaine dernière

 

 

Plus de 925 accidents de la circulation ayant eu lieu en périmètre urbain sont à déplorer dans le lourd et malheureux bilan de la semaine du 2 au 8 septembre.

19 personnes ont été tuées sur les routes, qui ont fait plus de 1.202 blessés, dont 80 blessés graves.

Selon un communiqué de la DGSN, la direction générale de la sûreté nationale, les excès de vitesse, le non-respect des priorités, des interdictions de changement de direction et des feux de signalisation ainsi que la faible vigilance des piétons et la circulation en sens inverse, sont autant de facteurs pouvant justifier la gravité de ce bilan meurtrier.

164 véhicules ont été retirés de la circulation et 7.528 documents ont été saisis, toujours selon les chiffres de la DGSN.

Cependant, bien que les services de sûreté aient enregistré 13.828 amendes à l'amiable, quelques 25.010 contraventions et rédigé plus de 11.000 procès verbaux, la répression des infractions du code de la circulation ne semble toujours pas être une méthode assez dissuasive pour les plus inconscients de nos automobilistes.

 Asmaa El Arabi 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

sécurité

AFP

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

AFP

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés

AFP

Rwanda: HRW accuse les forces de sécurité d'exécutions extrajudiciaires

Rwanda: HRW accuse les forces de sécurité d'exécutions extrajudiciaires

bilan

AFP

Retour du président béninois au pays

Retour du président béninois au pays

AFP

Epidémie de méningite au Nigeria: le bilan grimpe

Epidémie de méningite au Nigeria: le bilan grimpe

AFP

Epidémie de méningite au Nigeria: le bilan approche des 500 morts

Epidémie de méningite au Nigeria: le bilan approche des 500 morts