mis à jour le

Mairie de Diourbel- Yamar Ndiaye falsifie la signature de Jacques Baudin,

Le maire de Diourbel Jacques Baudin est embarrassé par les pratiques d'un de ses plus proches qui est au c½ur d'un scandale qui secoue l'institution municipale.

Une sale affaire de faux pollue l'atmosphère de la mairie de Diourbel. Ce scandale implique Yamar Ndiaye, principal bras droit du maire, Jacques Baudin. Yamar Ndiaye s'est procuré le cachet officiel du maire, a falsifié sa signature pour ensuite signer un arrêté qui «limoge» le Secrétaire municipal, Birima Fall. Il prend ensuite un autre arrêté qui le nomme lui-même comme remplaçant de ce dernier. Dès qu'il reçoit l'arrêté qui le dégomme, Yamar Ndiaye saisit certains conseillers municipaux pour leur faire part de la nouvelle. Ces derniers interpellent le maire Jacques Baudin pour savoir les raisons de ce changement. L'édile de Diourbel fait un aveu de taille à ses collègues conseillers : son bras droit Yamar a fait du faux car le cachet et la signature qui sont apposés sur les arrêtés ne sont pas authentiques.

Jacques Baudin ne se limite pas là. Il jure devant les conseillers n'être point mêlé à cette tricherie de Yamar Ndiaye, son bras droit. «Cette histoire est vraie, le conseiller municipal Yamar Ndiaye a bien falsifié ma signature et mon cachet pour sortir un arrêté qui fait de lui le Secrétaire municipal. Poste qu'il a toujours rêvé occuper.» Le maire se plaint d'ailleurs des accusations de Yamar Ndiaye qui soutient que «c'est moi qui lui ai fait faire cet arrêté, ce qui est archi faux. Je n'ai jamais fait une telle chose», se défend le maire socialiste de Diourbel. Même si Jacques Baudin précise ne pas vouloir une suite judiciaire concernant cette affaire qui accable terriblement son homme, il promet «de prendre tous les dispositions nécessaires, car selon lui, Yamar est un cas». «Yamar est un cas, il faut le reconnaître. Mais nous allons tirer les enseignements sur cette affaire», s'engage-t-il. Non sans renouveler sa confiance à son Secrétaire municipal, Pape Birima Ndiaye. «Tout ce que je peux vous dire, c'est que jusqu'au moment où je vous parle, le secrétaire municipal de la mairie est Pape Birima Ndiaye», rassure-t-il.

Pourtant, malgré les preuves qui m'accablent, Yamar Ndiaye s'en défend. Et, c'est pour mouiller le maire sur les ordres de qui il aurait pris ces arrêtés. Toujours constant dans sa position, il garde sa sérénité. «Tout ce que j'ai fait, c'est le maire Jacques Baudin qui me l'a ordonné et ceci devant des témoins comme le premier adjoint au maire, Moussa Diaw Dieng et une autre dame du nom de Mame Diarra Mbow», confie-t-il, imperturbable derrière son bureau.

Seulement, l'affaire a pris une autre tournure car des informations recueillies de proches du maire, Yamar Ndiaye a été viré de son poste de Directeur du centre de documentation technique de Diourbel. Mame Diarra Mbow, la chargée de mission du maire a vu la porte de son bureau défoncée et les serrures remplacées. Elle a porté plainte contre le Secrétaire municipal qui serait, selon elle, l'auteur de tels faits.

Par ailleurs, le maire a profité de la séance d'explication pour lever quelques équivoques quant à la marche de l'institution municipale. Et c'est pour préciser qu'il n'a jamais été question pour lui de déléguer ses pouvoirs à Moussa Diaw Dieng, nouvellement élu premier adjoint au Maire. Et de poursuivre : «Les spéculations entendues sont fausses. Personne ne décidera à ma place.»

L'Obs
























Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye