mis à jour le

Remaniement : qui sont les ministres du nouveau gouvernement Sellal ?

Onze nouveaux ministres font leur entrée au gouvernement du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, suite au remaniement opéré par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Maintes fois annoncé, le remaniement est officiel depuis ce mercredi 16h. Dix personnalités ont été balayés par le président Abdelaziz Bouteflika tandis que onze autres sont désormais autorisés à assister au Conseil des ministres.

Trois des nouveaux entrants sont nommés à la tête des ministères de souveraineté. Le premier est Tayeb Belaiz, ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales. Il occupait depuis mars 2012 la fonction de président du Conseil constitutionnel. Le chef d'état-major Ahmed Gaïd Salah conserve son poste et devient dans le même temps vice-ministre de la Défense nationale. Quant à Ramtane Lamamra, nouveau ministre des Affaires étrangères, c'est un diplomate de carrière qui maîtrise plusieurs dossiers comme le désarmement, la réforme de l'ONU, le terrorisme, le nucléaire, et le Sahara Occidental.

Les huit autres ministres ne sont pas davantage inconnus. Abdelwahab Nouri, jusqu'ici wali de Tlemcen, devient ministre de l'Agriculture et du Développement rural. Mohamed El Ghazi, qui a aussi fait carrière dans la haute fonction publique en tant que wali, dernièrement en poste à Annaba, se voit nommé ministre chargé de la Réforme du Service public.

Autres walis recrutés au gouvernement : celui de Constantine Nouredine Bedoui, désormais ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, et celui d'Oran  Abdelmalek Boudiaf qui hérite de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Aux Travaux publics, Amar Ghoul est remplacé par Farouk Chiali, ancien directeur général de la Caisse nationale d'équipement pour le développement (CNED). Zohra Derdouri déménage de l'ARPT - Autorité de Régulations de la Poste et des Télécoms - au ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication.

Abdelmadjid Bouguerra - le diplomate, et non le footballeur - est nommé ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères chargé des Affaires maghrébines et africaines. Le banquier Mohamed Djellab vient compléter la liste des nouveaux membres du gouvernement Sellal II. Il devient ministre délégué auprès du ministre des Finances chargé du Budget.

(Avec APS)

The post Remaniement : qui sont les ministres du nouveau gouvernement Sellal ? appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Remaniement

AFP

Afrique du Sud: un juge somme Zuma de justifier son remaniement

Afrique du Sud: un juge somme Zuma de justifier son remaniement

AFP

Mauritanie: deuxième remaniement ministériel en deux mois

Mauritanie: deuxième remaniement ministériel en deux mois

AFP

Egypte: remaniement ministériel sur fond de crise économique

Egypte: remaniement ministériel sur fond de crise économique

ministres

AFP

Au Lesotho, deux anciens Premiers ministres favoris des législatives

Au Lesotho, deux anciens Premiers ministres favoris des législatives

AFP

Nigeria: le président absent une nouvelle fois du conseil des ministres

Nigeria: le président absent une nouvelle fois du conseil des ministres

AFP

Gambie: dix ministres du gouvernement Barrow prêtent serment

Gambie: dix ministres du gouvernement Barrow prêtent serment

gouvernement

AFP

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

AFP

Algérie: gouvernement remanié après le limogeage du Premier ministre

Algérie: gouvernement remanié après le limogeage du Premier ministre

AFP

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile