mis à jour le

Le front anti-putsch conteste la reconduction du ministre chargé de l’organisation des élections

Le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et la république (FDR), un regroupement de partis politiques et d’organisations de la société civile malienne, créé au lendemain du coup d’Etat militaire du 22 mars 2012, a contesté mardi la nomination de l’ancien ministre de l’Administration, chargé de l’organisation des élections au Mali, le général Moussa Sinko Coulibaly, au motif que celui-ci n’a pas été neutre lors de la précédente élection présidentielle, a-t-on appris ce soir à l’issue d’une réunion extraordinaire de ce front.

 

 

Le décret de nomination des 34 membres du nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Oumar Tatam Ly, a été signé dimanche dernier par le président de la république du Mali, Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK.

 

 

« Nous ne voulons du ministre de l’Administration, le général Moussa Sinko Coulibaly, dans le nouveau gouvernement, parce que lors du premier tour de l’élection présidentielle du 28 juillet dernier, il s’est manifesté par un comportement qui laissait à désirer », a confié un responsable du FDR ayant pris part à cette réunion, présidée par Djiguiba Kéita dit PPR, le secrétaire général du parti PARENA et vice-président du FDR.

 

 

Selon ce même responsable du FDR, « une administration doit être neutre, impartiale. Mais, tel n’a pas été le cas. Le ministre Moussa Sinko Coulibaly a été partiel, il a voulu faire passer IBK dès le premier tour, en le déclarant vainqueur ».

 

 

Celui-ci a ajouté : « fort de ce constat, nous ne voulons pas que le ministre Moussa Sinko Coulibaly organise les élections législatives à venir ».

Le FDR est le regroupement auquel appartient Soumaïla Cissé de l’Union pour la république et la démocratie (URD), le challenger d’IBK lors du second tour de la présidentielle du 11 août dernier.

 

 

Source: Agence de presse Xinhua

ministre

AFP

Ethiopie: quatre questions sur la démission du Premier ministre

Ethiopie: quatre questions sur la démission du Premier ministre

AFP

Ethiopie: démission surprise du Premier ministre Hailemariam

Ethiopie: démission surprise du Premier ministre Hailemariam

AFP

Tchad: le cinéaste Mahamat Saleh Haroun démis de ses fonctions de ministre de la Culture

Tchad: le cinéaste Mahamat Saleh Haroun démis de ses fonctions de ministre de la Culture

élections

AFP

Corruption, excision, projets chinois: cinq choses

Corruption, excision, projets chinois: cinq choses

AFP

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

AFP

Burundi: inscriptions massives pour le référendum de mai et les élections de 2020

Burundi: inscriptions massives pour le référendum de mai et les élections de 2020