mis à jour le

Avec Tartour et B’hiri ,il va falloir construire une prison pour journalistes ..

Soudain, comme piqué par une guêpe rouge de colère , merzouki ( les tunisiens le nomme Tartour ) sursaute sur son fauteuil ! : Et moi et moi !!
ça c’est la jalousie au masculin .

Il n’a jamais fait de grève de la faim et ne veut pas que soufiene lui porte ombrage dans sa lutte contre les sacs en plastic livrés gratuitement chez carrefour ..

il se souvient de Zouheir El Jiss . Il lui avait reproché l’an dernier de piocher et dans la caisse de l'état et dans la caisse d’Al Jazeera du Qatar… l’homme doit confondre service public et service rendu ..
Bon .. il va pourvoir arrondir les angles de la fin du mois de sptembre qui s’annonce très difficile …Sa chaise est chancelante et il n’est plus légitime .
Il va demander réparation au journaliste Zouhaier el Jiss journaliste Express.FM ….encore un !

Le vendredi prochain 13 septembre  Zouhaier comparaîtra devant le juge ….

Si le gouvernement provisoire illégitime ne tombe pas et ne fait pas tomber B’hiri avec , il va falloir construire une prison pour journalistes .. il y en a à peu près 30 000.
Par Zakaria Bouker

prison

AFP

Un ex-chef de guerre libérien condamné

Un ex-chef de guerre libérien condamné

AFP

Afrique du Sud: appel rejeté pour une femme condamnée

Afrique du Sud: appel rejeté pour une femme condamnée

AFP

Israël: plus de 200 migrants africains illégaux vont être libérés de prison

Israël: plus de 200 migrants africains illégaux vont être libérés de prison

journalistes

AFP

Assassinat de journalistes de RFI: un juge français s'est rendu au Mali pour enquêter

Assassinat de journalistes de RFI: un juge français s'est rendu au Mali pour enquêter

AFP

Tchad: journée sans presse contre les "agressions" de journalistes

Tchad: journée sans presse contre les "agressions" de journalistes

AFP

"Journée de colère" des journalistes tunisiens après des menaces

"Journée de colère" des journalistes tunisiens après des menaces