mis à jour le

Bouteflika a donné le feu vert

Une source sécuritaire algérienne a révélé la semaine dernière que l'Algérie a déployé 12 000 soldats pour renforcer le contrôle de sa frontière avec la Tunisie et mis en place quelque 60 points de contrôle et de postes avancés.
En outre, le président Abdellaziz Bouteflika a donné le feu vert à l'armée algérienne pour mener des opérations militaires visant à traquer les groupes terroristes qui se trouvent aux frontières algéro-tuniso-libyennes, a indiqué une source sécuritaire sous le couvert de l'anonymat. A cet effet, l'armée a, selon la même source, mobilisé 20 000 hommes issus de ses forces spéciales et des unités d'élite pour mener à bien des opérations de ratissage qui devraient prendre fin avant le début de l'année 2014.
Cette décision intervient à l'issue de la rencontre qui s'est déroulée mardi dernier entre le chef de l'Etat et le chef d'état-major de l'Armée Nationale Populaire ( ANP ), le général Ahmed Gaïd Salah, suite à laquelle le président Bouteflika a approuvé les plans militaires visant à faire face à de fréquentes incursions de combattants islamistes à travers la frontière algérienne avec la Tunisie et la Libye, précise la même source.Avec une telle décision, l'armée est prête à mener des opérations de grande envergure dans différentes parties de l'Algérie, y compris des opérations de ratissage et de recherche le long de la frontière longue de 965 km avec la Tunisie et de 1 000 km avec la Libye.L'armée algérienne pourrait pourchasser des terroristes au-delà de ses frontières avec la Tunisie et la Libye. Selon cette source, une décision a été prise, en concertation avec les autorités tunisiennes et libyennes, de frapper des cibles terroristes qui se trouveraient de l'autre côté de la frontière.Cette mesure vise à éviter à des terroristes de disparaître dans l'immensité désertique partagée par ces trois pays voisins. Ainsi, les soldats de l'ANP peuvent franchir en toute légalité la bande frontalière pour arrêter ou éliminer des terroristes. La coopération dans ce domaine a atteint un haut niveau avec les autorités tunisiennes qui sont confrontées à des groupes terroristes aguerris.L'ANP a mis en place un plan de prévention de toute incursion terroriste et dispose de capacités de frappes foudroyantes et rapides. Ce dispositif, fort en moyens humains et matériels, est mis de sorte à éviter une nouvelle attaque de l'ampleur de celle de Tiguentourine.
Le nouveau plan a été approuvé par le chef de l'Etat lors de sa dernière rencontre avec le chef de l'état-major, Gaïd Salah. Parallèlement, l'Algérie a remis aux services de sécurité tunisiens une liste de terroristes recherchés, rapporte le site Tunisie numérique, citant une source sécuritaire.Alger soupçonnerait que ces personnes ont pu s'introduire dans le territoire tunisien et s'infiltrant parmi les touristes algériens qui s'y sont rendus après les fêtes de l'Aïd El-Fitr.
La même source ajoute que les terroristes recherchés avaient récemment rejoint les groupes armés, et qu'ils n'auraient pas d'antécédents judiciaires. Et à en croire le journal tunisien, leur déplacement s'inscrit dans le cadre de la planification d'attentats terroristes pour marquer la date symbole du 11 septembre.

Dans le même sillage, le site de la radio tunisienne Mosaïque FM, croit savoir que les services de sécurité algériens auraient demandé aux autorités tunisiennes de durcir le contrôle des opérations de location d'appartements dans les villes tunisiennes.Cette demande semble motivée par la découverte d'une lettre du chef d'Aqmi, Abdelmalek Droukdel, sur l'un de ses lieutenants arrêté en Algérie, ordonnant aux éléments de son groupe de se déployer dans les villes tunisiennes, en prévision de nouvelles attaques programmées par Aqmi dans ce pays, dans le but de desserrer l'étau sur leurs acolytes dans le djebel Châambi, notamment.La source a ajouté que les «cellules dormantes» se sont démenées ces dernières semaines pour louer des appartements en se servant de prête-noms ou sous de fausses identités pour accueillir les éléments chargés de commettre des attentats.
Revue de presse algérienne : Lu sur Le Jeune Indépendant

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Bouteflika

AFP

Algérie: nouvelles interrogations sur la santé de Bouteflika

Algérie: nouvelles interrogations sur la santé de Bouteflika

Lord of war

L'Algérie, premier importateur d'armes sur le continent africain

L'Algérie, premier importateur d'armes sur le continent africain

AFP

Algérie: la visite de Merkel reportée

Algérie: la visite de Merkel reportée

feu

AFP

Tirs nourris d'armes à Lubumbashi en RDC

Tirs nourris d'armes à Lubumbashi en RDC

AFP

Gabon: le président Bongo déclaré réélu, l'Assemblée en feu

Gabon: le président Bongo déclaré réélu, l'Assemblée en feu

AFP

Afrique du Sud: feu vert pour une action collective de dizaines de milliers de mineurs malades

Afrique du Sud: feu vert pour une action collective de dizaines de milliers de mineurs malades

vert

AFP

Lancement d'une plateforme d’investissement vert en Afrique

Lancement d'une plateforme d’investissement vert en Afrique

AFP

En Libye, le Livre vert de Kadhafi aux oubliettes

En Libye, le Livre vert de Kadhafi aux oubliettes

AFP

Les mosquées marocaines se mettent au vert

Les mosquées marocaines se mettent au vert