mis à jour le

Polémique autour de la nomination d'Abdoulaye Daouda Diallo, Abdou Latif Coulibaly apporte la réplique

Après la sortie, ce lundi, du chef de file de « Taxaw Tem », contre la nomination d'Abdoulaye Daouda Diallo à la tête du ministère de l'Intérieur, au motif que ce dernier est membre de l'Alliance pour la République, Parti présidentiel, Abdou Latif Coulibaly a apporté la réplique.

Pour le ministre-porte-parole du Gouvernement, l'ancien ministre des Affaires étrangères sous le défunt régime socialiste avait refusé de prendre part aux Assises nationales, qui avaient demandé que le Ministère de l'Intérieur soit confié à une personnalité apolitique.

En d'autres termes, selon Abdou Latif Coulibaly, Ibrahima Fall n'a rien à dire, à ce sujet, d'autant que, fait-il noter, depuis 1998, la quasi-totalité des ministres de l'Intérieur ont été membres de Partis politiques. Pour autant, cela n'a pas empêché la tenue d'élections sincères.

REWMI.COM/MSD

polémique

AFP

RDC: une coiffure afro fait polémique sur un campus

RDC: une coiffure afro fait polémique sur un campus

AFP

Nigeria: le président Buhari crée la polémique en traitant les jeunes de paresseux

Nigeria: le président Buhari crée la polémique en traitant les jeunes de paresseux

AFP

L'UA et les Etats-Unis tournent la page de la polémique sur les "pays de merde"

L'UA et les Etats-Unis tournent la page de la polémique sur les "pays de merde"

nomination

AFP

Guinée équatoriale: un opposant rejette sa nomination comme sénateur

Guinée équatoriale: un opposant rejette sa nomination comme sénateur

AFP

Afrique du Sud: la nomination du procureur général, proche de Zuma, annulée

Afrique du Sud: la nomination du procureur général, proche de Zuma, annulée

AFP

L'OMS annule la nomination de Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté

L'OMS annule la nomination de Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté