mis à jour le

Sénat nouveau format : Les Burkinabè toujours divisés

Face à la polémique soulevée le projet de mise en place d'un Sénat et sur convocation du Président du Faso, le comité de suivi de la mise en ½uvre des réformes politiques a suggéré un nouveau format de Sénat dans son rapport circonstancié. Il s'agit de la prise en compte des arguments avancés autrefois contre le Sénat. C'est notamment la réduction du nombre de sénateur de 89 à 71, de l'âge minimum des Sénateurs de 45 à 35 et 30, du coût de fonctionnement du Sénat, ... que pense la population de ce nouveau format de Sénat ?

En dépit du nouveau format de Sénat suggéré par le rapport circonstancié du Comité de suivi de la mise en place du Sénat les points de vue des burkinabè sont toujours contrastés.

Moïse Karambiré,

« Avant le rapport circonstancié du Comité de suivi j'étais contre le Sénat, mais je trouve que le nouveau format proposé est bien. Car beaucoup de jeunes auront la chance de devenir sénateurs. Donc je suis maintenant pour mais à condition que les autorités travaillent à améliorer notre quotidien en baissant le prix des vivres ».

Ibrahim Traoré

« Ceux qui tiennent mordicus au Sénat ne savent peut-être même pas combien coûte une miche de pain. Et pourtant quelle que soit la réduction qu'ils vont faire, c'est des milliards qu'ils vont injecter dans le sénat. Une fois ces questions existentielles réglées, ils peuvent modifier leur article 37 et mettre le Senat en place sans problème. Actuellement nous avons plus besoin de bonne gouvernance que de Sénat. »

Emile Ouédraogo commerçant

« Moi je ne veux même pas le Sénat ici au Burkina Faso. Parce que ça ne nous sert pas. Car des burkinabè peinent à s'offrir un plat par jour, quel intérêt donc pour un Sénat ! Ce que l'Assemblée fait en terme de législation est suffisant à défaut qu'ils remplacent l'assemblée par le Sénat en ce moment il n'y aura pas de problème ».

Raoul Ouédraogo, Tâcheron

« Le Sénat c'est pour les hommes du pouvoir. Ils veulent juste se donner des postes sinon ça ne va servir en rien la population ».

Waliou Suzane, étudiante en Sciences et gestion :

« Je n'étais pas pour et je suis toujours contre parce qu'ils ont toujours fait des promesses et les ont publiées partout mais ne les ont jamais respectées. Il serait donc naïf de les croire sur parole ou sur écrit. Ce qui est certains, c'est l'article 37 de la constitution qui est visé. Quel que soit ce qu'ils disent si le Sénat est créé, l'article 37 sera en fin de compte modifié. Et pourtant cela ne va pas arranger notre démocratie. De nos jours, c'est le seul recourt pouvant favoriser l'alternance. Voilà pourquoi malgré tout la population est contre, mais ils insistent à faire des réformes. »

Stéphane Kaboré, Etudiant en anglais.

« Le Président Blaise Compaoré avait promis lors de son investiture de respecter la constitution mais hélas ce n'est pas ce qu'on est en train de voir ».

Madame Joys, ménagère

« Je ne suis ni pour ni contre le Sénat mais je prie plutôt chaque jour le Seigneur de voir si le Sénat est bon pour le pays, que sa création aboutisse ; dans le cas contraire, qu'il fasse qu'il ne voit pas le jour ».

Nikièma Mouni, chômeur

« Je veux que le pays soit en paix seulement. Si on peut créer le Sénat dans la paix, il n'y a pas de problème. Mais si le Sénat va troubler la quiétude des Burkinabé je ne vois aucunement son intérêt. L'essentiel est que les jeunes aient de l'emploi et qu'il y ait la paix. Sinon j'ai aujourd'hui 25 ans sans emploi, chaque jours je viens me débrouiller au centre-ville ».

Propos recueillis par Ibrahima TRAORE (stagiaire)

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

sénat

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

AFP

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

AFP

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président