mis à jour le

“Nous ne donnons pas de chèque en blanc”

"D'ici à la fin de l'année, nous évaluerons la situation. Si rien n'est fait, nous interpellerons à nouveau le ministère et nous agirons dans le sens de la loi"

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes