mis à jour le

L’ANRT, des projets plein la tête

L'ANRT doit dégager de nouvelles fréquences pour les besoins en télécoms (signalisations et communications internes) de la première ligne de train à grande vitesse reliant Tanger à Kénitra.

La Vie éco

Ses derniers articles: Un troisième camouflet pour les conseillers  Arrivée au Maroc du trophée de la Coupe du monde de football  L'ambassadeur de Turquie expulsé d’Egypte