mis à jour le

Barrages Mondial 2014 Les potentiels adversaires du Sénégal

Le Sénégal connaitra son adversaire pour les barrages, le 16 septembre prochain. Logé dans le chapeau 2, les Lions seront opposés à une des têtes de séries 1, notamment, la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Nigeria, l'Algérie et le Cap Vert. L'avantage pour le Sénégal est que ces équipes ne lui sont pas inconnues.

La Côte d'Ivoire, le Ghana, le Nigeria, l'Algérie et le Cap Vert sont les meilleures des meilleures, mais ne sont pas intouchables. Ces cinq potentiels adversaires des Lions ne sont des mythes. Donc, les Lions peuvent s'attendre soit à un derby ouest africain, ce qui est possible, au vu du nombre de représentants (4) ou à un choc avec l'Algérie, seul représentant magrébin dans le chapeau 1.
Côte d'Ivoire

C'est l'adversaire qui peut hanter le sommeil des Lions, au regard de leur précédente confrontation qui a tourné en faveur des Ivoiriens, en aller (4 à 2) et retour (2 à 0), lors des éliminatoires de la Can 2013. Les souvenirs sont amers. C'est le poids psychologique qui pourrait, alors, planer sur les lions. Deux fois mondialistes, les coéquipiers de Didier Drogba connaissent l'intérêt d'être à ce rendez-vous mondial. Les poulains de Sabri Lamouchi ont une dette envers leurs supporters. C'est un trophée. Sinon, c'est du gâchis pour une belle génération qui s'étouffe, malheureusement, à petit feu. Si c'est possible, c'est vraiment l'adversaire à éviter dans le contexte actuel pour le Sénégal. Cependant, la Côte d'Ivoire n'est pas tout à fait le monstre redoutable d'il y a deux ans. Elle peine à concrétiser ses chances à cause de problèmes internes. La dernière en date, c'est la prise de becs entre Drogba et Zokora. Il y a aussi le vieillissement des cadres. Son coach Sabri Lamouchi éprouve toujours des difficultés à mieux gérer son groupe. Il est sur la pointe d'une aiguille. Cette angoisse peut être fatale aux Eléphants.

Le Nigeria

C'est le champion en titre. Mondialiste à quatre reprises, le Nigeria est redoutable. Au regard de sa forme et la confiance qu'il a accumulée cette année, aucune équipe ne voudra croiser son chemin. Parce que tout lui réussit présentement. Et les Supers Eagles ne cracheront pas sur une qualification. Ils ne seront pas un inconnu pour le Sénégal. Les statistiques, pour les dernières confrontations entre les deux équipes, montrent que le Nigeria enregistre deux victoires contre une seule pour le Sénégal. Ils se sont quittés dos à dos une seule fois. Les Supers Eagles tactiquement conviennent aux Lions, parce qu'ils font tourner la balle.

Le Ghana

Les Black Stars ont été constants dans leur progression. Le retour de joueurs comme Michel Essien, Kevin Boateng et les frères Ayew en sélection permet au Ghana de croire à une chance de qualification au prochain mondial. Il y a une possibilité de croiser le Sénégal pour les matchs de barrages. Ce ne sont pas des inconnus. Les trois rencontres entre les deux équipes ont tourné en faveur des Ghanéens qui obtenu une victoire ( 1 à 0) et ont partagé deux fois les points (1-1) et (0-0).

L'Algérie

Les Fennecs ont connus une marge de progression considérable. Ils sont revenus en super forme sur la scène continentale, lors de la Can 2013. Leur statut d'équipe de tête de série n'est pas gratuit. C'est la continuité. La dernière rencontre entre le Sénégal et l'Algérie remonte à 2008. C'était lors des éliminatoires de la coupe d'Afrique combinée à la coupe du monde 2010. Les Fennecs sont passés devant le Sénégal. A l'aller, l'Algérie s'était imposée 3 à 2 et le Sénégal a remporté la manche retour 1 à 0. C'est un point important pour le mental, si le Sénégal arrivait à lui être opposé. Vahid Halilodzic, coach des Fennecs a émis, dans sa dernière déclaration, le souhait de ne pas croiser l'Egypte et éventuellement le Sénégal et le Burkina, pour les barrages. De là à croire que l'Algérie craint le Sénégal...

Le Cap Vert

Les Requins bleu sont dans la cour des grands. Mais, le Sénégal par le passé a un ascendant psychologique sur le Cap-Vert, pour l'avoir battu, en amical (1 à 0), le 11 août 2010, à Dakar. Si les deux sont associés, cela pourrait être un atout majeur pour le Sénégal, en dépit de la montée en puissance des Requins Bleu. Le Sénégal a, entretemps, remanié son groupe, tandis que le Cap Vert a gardé 70% de son ossature. Depuis, beaucoup d'eau a coulé sous le pont. Le Cap Vert a grandi et sait forcer le respect. La Tunisie et le Cameroun ne diront pas le contraire. Le Cap Vert a arraché sa qualification aux barrages, à l'issue d'une victoire conquise à Tunis (2 à 0). Auparavant, il avait éliminé le Cameroun du chemin de la Can 2013. Ce passé glorieux est un avantage pour les Requins bleu. Ce qui prouve qu'ils ont acquis de l'expérience dans le haut niveau. Ce n'est donc pas un adversaire de chance.

Issiaka TOURE

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Sénégal

AFP

CAN-2017: l'Algérie dans un groupe compliqué avec le Sénégal et la Tunisie

CAN-2017: l'Algérie dans un groupe compliqué avec le Sénégal et la Tunisie

AFP

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

AFP

L'Arabie saoudite veut "renforcer" ses relations avec le Sénégal

L'Arabie saoudite veut "renforcer" ses relations avec le Sénégal