mis à jour le

Revue de Presse. Elections présidentielles de 2014 : la stratégie de Benflis

Les récents changements survenus au sein du Front de libération nationale ne dérangeraient en rien la stratégie mise en ½uvre par Ali Benflis pour 2014. En l'espace de deux années, le futur candidat à la présidentielle a mis en place un réseau de comité de soutien plus efficace que le parti dont il a démissionné en 2004.

A huit mois du scrutin électoral, le Front de libération nationale ne semble pas intéresser Ali enflis. «Croire qu'il fait une fixation sur le FLN est une erreur. La page a été tournée en 2004, lorsqu'il a décidé de quitter le secrétariat général du parti au lendemain des élections présidentielles», assure un proche collaborateur de Benflis. Selon notre interlocuteur, «reprendre» le FLN serait une opération inutile et risquée. «Le FLN a toujours été une grosse machine électorale. Mais les multiples crises qu'elle a traversées ont provoqué des pannes et la machine a perdu en efficacité. Aujourd'hui, tenter de reprendre le contrôle du parti sera une aventure dangereuse qui ne donnera aucun résultat probant. Une perte de temps et d'énergie.

D'ailleurs, pourquoi lancer une telle opération organique alors qu'une grande majorité de la base militante est acquise à Benflis ?» En fait, l'homme ne souhaite pas s'encombrer de l'étiquette FLN du fait de la démarche inclusive qu'il a mise en place dans le cadre de sa stratégie pour 2014. «De nombreuses personnes de différents horizons ont montré un intérêt pour le programme de Ali Benflis. Ce projet de société a été porté par des universitaires qui se tiennent loin de tout encadrement politique.» Toutefois, la véritable force de Benflis réside dans le réseau de comités de soutien qui a pris forme ces deux dernières années. Une sorte de grand filet constitué de structures locales autonomes présentes dans l'ensemble des wilayas d'Algérie.

Un réseau dense, dont les membres activent dans la plus grande discrétion. «Cette organisation nous a permis de nous rapprocher au plus près de la société. Au sein de ces structures, nous retrouvons bien sûr des militants et des cadres du FLN, mais aussi des militants d'autres formations politiques, notamment du RND et du RCD. Dans des villes comme Oran, Constantine, Annaba et Relizane, il existe plus de dix comités de soutien. Le réseau est également très actif à l'étranger, principalement en Europe.» Reste maintenant à savoir quand et dans quelles conditions Ali Benflis annoncera sa candidature pour le scrutin de 2014. Selon notre source, l'heure est actuellement à l'observation. «Benflis est attentif à tout ce qui se passe sur le plan politique, tant en Algérie qu'à l'étranger. Il n'annoncera sa candidature qu'au moment qu'il jugera opportun et il n'est pas question d'agir dans la précipitation.

Lire la suie sur Le Soir d'Algérie 

The post Revue de Presse. Elections présidentielles de 2014 : la stratégie de Benflis appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

élections

AFP

Le Kenya enregistre ses électeurs en masse en vue des élections d'août

Le Kenya enregistre ses électeurs en masse en vue des élections d'août

AFP

Gambie: l'armée soutient le  président Jammeh défait aux élections

Gambie: l'armée soutient le président Jammeh défait aux élections

AFP

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

présidentielles

AFP

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

AFP

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

AFP

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles

stratégie

AFP

Egypte: "une stratégie de trois ans" pour relancer l'économie

Egypte: "une stratégie de trois ans" pour relancer l'économie

Etat islamique

En Tunisie, les appels à une stratégie antiterroriste globale se multiplient

En Tunisie, les appels à une stratégie antiterroriste globale se multiplient

AFP

Tunisie: les appels se multiplient pour une réelle stratégie antiterroriste

Tunisie: les appels se multiplient pour une réelle stratégie antiterroriste