mis à jour le

Vif succès du 1er festival de Flamenco de Tanger

La 1ère édition du Festival international du flamenco de Tanger s’est clôturée cette fin de semaine avec une soirée mêlant chants et danses traditionnels du flamenco au patrimoine musical arabo-andalou.

L’artiste marocain Jalal Chekara, neveu du grand artiste feu Abdessadak Chekara, s’est allié aux artistes espagnols Celia Flores et Alejandro Estrada pour offrir un spectacle harmonieux, symbolisant la proximité culturelle et musicale des deux rives du Détroit de Gibraltar.

La soirée de clôture a aussi été marquée par un spectacle présenté par la compagnie de flamenco Galvan et Ramirez avec la participation du Ballet espagnol Alma.

Le spectacle, intitulé “Pintame bailando”, consistait en une série de tableaux chorégraphiques et musicaux inspirés chacun d’une ½uvre picturale célèbre du patrimoine artistique espagnol.

Les organisatrices du festival, Maria del Mar Gallego et Maryan Bernardi, ont expliqué vouloir rapprocher le public tangérois du flamenco, un art vivant qui conjugue le chant, la guitare, les percussions et la danse.

Elevé en 2010 par l’UNESCO au rang de patrimoine culturel de l’Humanité, le flamenco trouve ses origines dans les traditions tziganes, andalouses, arabes et juives, a-t-on indiqué lors de ce festival organisé sous le thème “Les nuits de l’Andalousie”.

Outre les spectacles de musique et de danse, cette édition a été marquée par plusieurs activités parallèles, dont une exposition de costumes de flamenco réalisés par le danseur et designer José Galvan, des ateliers de l’art flamenco animés par Tawfik Chekara et José Galvan et des cours intensif de guitare espagnole encadrés par Alejandro Estrada.

Le festival est organisé avec le soutien notamment de l’Ambassade d’Espagne au Maroc, du Consulat général d’Espagne à Tanger et de l’Institut andalou du flamenco.

Cet évènement revêt aussi un caractère solidaire à travers sa collaboration avec l’Association Arej, active dans le domaine de la protection de l’enfance et de l’alphabétisation dans le quartier populaire de Bir Chifa à Tanger.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

succès

AFP

A Madagascar, le succès du "retournement des morts", malgré la peste

A Madagascar, le succès du "retournement des morts", malgré la peste

AFP

Législatives au Sénégal: confirmation du succès de la coalition au pouvoir

Législatives au Sénégal: confirmation du succès de la coalition au pouvoir

AFP

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

festival

AFP

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

AFP

Ethiopie: les Oromos célèbrent Irreecha, un an après un festival meurtrier

Ethiopie: les Oromos célèbrent Irreecha, un an après un festival meurtrier

AFP

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

Tanger

AFP

Maroc: un incendie ravage la ceinture verte de Tanger

Maroc: un incendie ravage la ceinture verte de Tanger

AFP

La brouille avec le Maroc est "dépassée", affirme Hollande

La brouille avec le Maroc est "dépassée", affirme Hollande

AFP

Tanger multiplie les projets pour renouer avec son prestigieux passé

Tanger multiplie les projets pour renouer avec son prestigieux passé