mis à jour le

Centrafrique : Attention danger !

Commençons par les faits : depuis le week-end dernier et jusqu'à hier lundi, la poudrière semble s'être rallumé dans la partie nord-ouest du pays de Barthelemy Boganda. En effet, selon «la radio du monde», RFI, plusieurs localités de la zone concernée ont été attaquées par des hommes armés se revendiquant proches de l'ancien président François Bozizé.

A Bossangoa, ces attaques ont fait au moins 60 morts le samedi alors que de nouvelles incursions ont eu lieu hier lundi dans la localité de Bouca, une centaine de km plus loin, causant là aussi des morts et de nombreux blessés.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

Centrafrique

AFP

La Centrafrique en proie aux violences depuis la chute de Bozizé

La Centrafrique en proie aux violences depuis la chute de Bozizé

AFP

Des drones tactiques français en Centrafrique

Des drones tactiques français en Centrafrique

AFP

La Centrafrique doit rester

La Centrafrique doit rester

danger

AFP

Algérie: 2 ans ferme pour avoir mis en danger un bébé sur Facebook

Algérie: 2 ans ferme pour avoir mis en danger un bébé sur Facebook

AFP

Le Maroc veut sauver le singe magot, un macaque en danger

Le Maroc veut sauver le singe magot, un macaque en danger

AFP

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger