mis à jour le

Tizi Ouzou : Deux militaires tués et cinq autres blessés dans un attentat

Un convoi militaire a été ciblé par un attentat à la bombe, dimanche 08 septembre, dans la commune d'Ait Agouacha, à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou.   Cette attaque terroriste qui a fait deux morts et cinq blessés dans les rangs de l'ANP, a eu lieu,aux environs de 22 heures, sur la RN 15, reliant la ville de Larbaâ Nath Irathène à Ain El Hammam, précisent des sources locales.   Les assaillants ont fait exploser une bombe de fabrication artisanale actionnée à distance, ajoutent les mêmes sources.   Par ailleurs, durant la même nuit, un terroriste a été éliminé dans une embuscade tendue par les forces de sécurité à Sidi Ali Bounab,sur les hauteurs de Tadmait et à une vingtaine de Kilomètres à l'est de Tizi Ouzou.

militaires

AFP

Cameroun: quatre militaires tués en zone anglophone

Cameroun: quatre militaires tués en zone anglophone

AFP

La détention de militaires ternit l'image de la "nouvelle Gambie"

La détention de militaires ternit l'image de la "nouvelle Gambie"

AFP

L'ONU renforce de 900 militaires sa mission de paix en Centrafrique

L'ONU renforce de 900 militaires sa mission de paix en Centrafrique

blessés

AFP

Tunisie: violences après une manifestation, deux gendarmes blessés

Tunisie: violences après une manifestation, deux gendarmes blessés

AFP

Burundi: cinq blessés dans un attentat

Burundi: cinq blessés dans un attentat

AFP

Nigeria: au moins 13 morts et une cinquantaine de blessés dans un double attentat

Nigeria: au moins 13 morts et une cinquantaine de blessés dans un double attentat

attentat

AFP

Attentat de Benghazi: Abou Khattala acquitté de l'assassinat de l'ambassadeur américain

Attentat de Benghazi: Abou Khattala acquitté de l'assassinat de l'ambassadeur américain

AFP

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

AFP

Yémen: quatre soldats tués dans un attentat suicide

Yémen: quatre soldats tués dans un attentat suicide