mis à jour le

Les condamnés de l’Amicale peuvent recourir

Le président du Parti travailliste, Patrick Assirvaden, conseille aux parents, aux membres des familles des condamnés de l’affaire Amicale et à leurs avocats d’avoir recours et à la Criminal Appeal Act qui a été adoptée recemment. C’était samedi lors de la conférence de presse hebdomadaire du Parti travailliste. Il a fait ressortir que le Parti travailliste éprouve beaucoup de sympathie aux familles qui souffrent car leurs proches sont emprisonnés et même aux prisonniers. Le cadre légal doit être respecté, a-t-il insisté.