mis à jour le

RDC : le M23 prêt

Les rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23), sont prêts à poser les armes et à retourner à la vie civile à « deux conditions », a affirmé dimanche à l'AFP leur chef, Bertrand Misimwa. « Nous sommes prêts à désarmer à deux conditions : premièrement, que soit réglée la question des FDLR (milice hutu rwandaise présente dans l'est de la RDC) et, deuxièmement, le retour des réfugiés congolais qui vivent dans des camps (au Rwanda, en Ouganda et au Burundi) », a déclaré le président du M23.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

RDC

AFP

L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"

L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"

AFP

Dix morts en une semaine du choléra dans le sud-est de la RDC

Dix morts en une semaine du choléra dans le sud-est de la RDC

AFP

Violences

Violences

M23

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

AFP

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

AFP

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces

prêt

AFP

L'Egypte obtient un prêt de 2 milliards de dollars

L'Egypte obtient un prêt de 2 milliards de dollars

AFP

Le Soudan du Sud prêt

Le Soudan du Sud prêt

AFP

Tchad: "Le peuple prêt pour le changement", selon un chef de la société civile

Tchad: "Le peuple prêt pour le changement", selon un chef de la société civile