mis à jour le

La transhumance: Choisir la veste autoreverse pour s’épargner trop de retournements de veste

Transhumance politique, transhumance idéologique, transhumance intellectuelle, transhumance sociale. C'est assurément de la prostitution morale. Chacun y va de sa petite astuce, la fin justifiant les moyens.

 

 

Tandis que certains, dans l'obscurité de la nuit, rasent les murs pour accéder au QG du Président IBK ou à son domicile, d'autres optent carrément pour le camouflage en se maquillant comme des femmes. Tandis que certains se cachent derrière des masques très sophistiqués qui ne laissent apparaître que les yeux, Il y'en a de très  vicieux qui deviennent subitement des touaregs en s'enturbannant. Le résultat est le même, à savoir bénéficier des faveurs du Président ou de sa famille.

 

 

La chose la plus regrettable dans cette démarche monstrueuse, c'est que ces opportunistes ne se cachent pas d'IBK ou de sa famille qu'ils insultaient publiquement il n'ya guère longtemps et qu'ils sont venus visiter aujourd'hui (ils n'en ont cure), mais ils se cachent seulement de leurs anciens amis ou partenaires politiques et des journalistes trop curieux, pour échapper à la médiatisation de leur incurie. Cela signifie qu'ils n'ont pas honte de se « déshabiller » devant le Président et sa famille, mais ont juste peur que cela se sache dehors. Les spécialistes, eux, n'ont pas besoin de tous ces subterfuges, car ils disposent de « vestes autoreverses» qui leur épargnent tout retournement de veste. Voilà des comportements et des contre-valeurs auxquels il convient de mettre un terme au plus vite si on veut restaurer la société malienne d'antan dans laquelle la dignité, l'honneur, le courage et le refus avaient un sens. Le Président doit aider le Mali en refusant de donner le moindre crédit à l'amende « honorable » forcée de certains opportunistes qui usent et utilisent l'arme du cousinage, de la fraternité, du « djatigya » juste pour se faire une place au soleil alors qu'ils ont fini de cannibaliser ces valeurs nobles de la société malienne auxquelles ils ne croient point.

 

 

C'est une posture trop facile et cela ne contribue nullement à favoriser une bonne visibilité, une meilleure lisibilité et une réelle transparence; autant d'attributs précieux qui doivent pourtant régir les rapports humains et professionnels dans toute société qui ambitionne d'accéder à l'excellence.

 

 

Les valeurs et règles nobles enseignées par notre société ne sauraient servir à masquer des manquements, des travers et des écarts de comportements et de conduite; au contraire elles ont été inventées par la sagesse des ancêtres pour favoriser et faciliter la marche de nos sociétés vers la pureté émotionnelle, l'excellence relationnelle et la perfection identitaire.

 

 

Pour être en phase avec son discours et avec les exigences de la Révolution populaire et silencieuse du 11 Août 2013, le Président IBK devra veiller à la restauration des valeurs positives de la société malienne en faisant combattre cette vaste escroquerie populaire très ancrée qui consiste à les manipuler et à les travestir au gré des intérêts personnels et égoïstes du moment.

 

 

Pour ce faire, il faudra être vacciné contre la langue mielleuse des laudateurs et celle fourchue des délateurs.

 

ABD    

 

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé